Eure. Un feu de poubelle enflamme la toiture d'habitations mitoyennes près de Pont-Audemer


Publié le Mercredi 22 Juin 2022 à 09:20

L'incendie s'est déclaré dans la nuit au niveau d'une poubelle et s'est propagé à la toiture de logements mitoyens, à Saint-Germain-Village. Un sapeur-pompier a été blessé à un main lors de l'intervention



Les moyens déployés par les sapeurs-pompiers ont permis de l'imiter les dégâts - Illustration © Adobe Stock
Les moyens déployés par les sapeurs-pompiers ont permis de l'imiter les dégâts - Illustration © Adobe Stock
Un  feu de poubelle est à l'origine de l'incendie qui a endommagé la toiture d'un ensemble d'habitations accolées, côte Saint-Gilles à Saint-Germain-Village, près de Pont-Audemer (Eure). 

La poubelle se trouvait à l'extérieur quand, vers 2 heures du matin cette nuit de mardi à mercredi, elle s'est enflammée de manière inexpliquée. Le feu s'est rapidement propagé à la façade puis à la toiture de l'immeuble abritant plusieurs logements. 

Deux locataires indemnes, un pompier blessé

Dès leur arrivée, les sapeurs-pompiers ont déployé deux lances à incendie et procédé à une reconnaissance des lieux afin de porter assistance à d'éventuelles personnes en difficulté. Deux locataires ont été évacués, une femme de 60 ans et un homme de 50 ans, tous deux indemnes. La sexagénaire a été relogée par sa famille, l'homme à l'hôtel. 

Lors de l'intervention, un sapeur-pompier âgé de 27 ans s'est blessé à une main (coupure), il a été transporté au centre hospitalier de la Risle à Pont-Audemer par ses collègues.

La toiture d'une des habitations a été entièrement détruite, celle de l'habitation mitoyenne n'a été que partiellement endommagée. 

38 sapeurs-pompiers engagés

Après l'extinction du feu, les sapeurs-pompiers ont procédé aux opérations habituelles :  dégarnissage, déblaiement, protection des biens et bâchage de la partie sinistrée. Le service départemental d'incendie et de secours (Sdis) de l'Eure a dépêché sur place trente-huit sapeurs-pompiers issus des centre de secours de Pont-Audemer, Beuzeville, Cormeilles, Pont-Authou, Epaignes et Bernay. 

La gendarmerie a ouvert une enquête qui devrait permettre d'établir l'origine du feu de poubelle. 




              





















Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici

Publicité