Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Mastodon


Eure. Deux cambrioleurs stoppés dans leur périple à Gravigny, grâce aux témoignages de voisins



Les deux adolescents de 16 et 17 ans avaient caché leur butin sous une poubelle, rue Paul-Cézanne à Gravigny. Des témoins des faits ont appelé la police


Publié le 20 Janvier 2023 à 17:02


Deux pavillons ont été cambriolés par la même équipe - Illustration © Adobe Stock
Deux pavillons ont été cambriolés par la même équipe - Illustration © Adobe Stock
La vigilance de voisins a permis à la police d'appréhender deux jeunes cambrioleurs, jeudi 19 janvier en milieu de journée, à Gravigny, près d'Evreux (Eure). 

Vers 11h30, des riverains de la rue Paul-Cézanne signalent à la police avoir aperçu trois jeunes en train de dissimuler des objets sous une poubelle. Il s'agit d'une tablette numérique, d'un ordinateur portable et de bijoux. Les suspects ont quitté les lieux  par la rue d'Aviron.

Un autre cambriolage à Saint-Michel

Un équipage de police secours est dépêché . Alors qu'ils sont sur place, ils sont informés qu'un vol par effraction a eu lieu dans un pavillon tout proche, rue de la Pichotte. Un témoin est en mesure de fournir le signalement des cambrioleurs qui sont trois. La victime, absente au moment des faits, confirme que la tablette, l'ordinateur et les bijoux retrouvés sous la poubelle ont été dérobés chez lui. 

Un peu plus tard, un nouveau cambriolage est signalé : un homme explique avoir mis en fuite, peu avant 13 heures, trois individus qui s'étaient introduits dans un pavillon voisin, rue Jean-Baptiste Carpeaux, dans le quartier de Saint-Michel. Des bijoux et divers bibelots ont été dérobés.

Agés de 16 et 17 ans

Après recoupement des signalements, il est établi que les auteurs des deux cambriolages sont les mêmes.

Des recherches sont lancées et permettent aux forces de l'ordre de retrouver deux des trois suspects : le premier, âgé de 17 ans, est interpellé rue des Harkis, le second, âgé de 16 ans, est appréhendé rue de Garambouville. Le troisième n'a pas été retrouvé pour le moment. 

Placés en garde à vue, les mis en cause, qui ont nié en bloc, ont fait l'objet d'une procédure pour vols par effraction en réunion. S'agissant de mineurs, ils ont remis à leur civilement responsables. Ils sont convoqués devant un juge des enfants pour le 8 mars prochain.


              
infoNormandie