Chute mortelle d'un cavalier à Lillebonne : la propriétaire des chiens et son compagnon en garde à vue


Mercredi 27 Décembre 2017 à 18:27

SEINE-MARITIME. Une couple d'une trentaine d'années a été placé en garde à vue au commissariat de Bolbec dans l'enquête sur la mort accidentelle d'un cavalier à Lillebonne. Il s'agit de la propriétaire des chiens et de son compagnon.


L'american Staffordshire n'était pas attaché lorsqu'il s'est mis à courir et à grogner vers le cheval , provoquant la chute mortelle du cavalier  (Illustration © Pixabay)
L'american Staffordshire n'était pas attaché lorsqu'il s'est mis à courir et à grogner vers le cheval , provoquant la chute mortelle du cavalier (Illustration © Pixabay)
La propriétaire des chiens à l'origine de la chute mortelle d'un cavalier dans le bois du Val Infray à Lillebonne (Seine-Maritime) est en garde à vue ce mercredi soir. Agée d'une trentaine d'années, elle a été interpellée cet après-midi par les enquêteurs de la sûreté urbaine du commissariat de Bolbec.

Son compagnon, âgé de 30 ans, a également été placé en garde à vue ce matin. C'est lui qui se promenait, ce samedi 23 décembre, avec les trois chiens, des american staffordshire, au moment de l'accident qui a donc coûté la vie à un homme de 45 ans, originaire de Yébleron.

Un voisin a tenté de réanimer le cavalier

Lors de son audtion, l'homme a affirmé qu'il était en compagnie de sa compagne, propriétaire des chiens. Il a reconnu que les animaux n'étaient pas attachés et que l'un d'eux, plus agressif que les autres, s'est dirigé en grognant vers les deux chevaux montés par un homme (la victime) et une femme, compagne de ce dernier. 

Selon les éléments recueillis par les policiers, les deux chevaux ont pris peur et, affolés, ont fait brusquement demi tour. Le cavalier a alors été désarçonné et a chuté lourdement au sol.

Lorsque la femme est revenue sur les lieux après avoir réussi à maîtriser son cheval, quelques centaines de mètres plus loin, elle a constaté que son compagnon, un cavalier expérimenté, était inconscient. A cet instant, l'homme et ses chiens avaient disparu. Elle a donc demandé de l'aide au propriétaire d'une maison voisine, qui a tenté de réanimer la victime. En vain. Le décès a été constaté par le médecin du SAMU. 

Interdiction de détenir des chiens

Le compagnon de la propriétaire des chiens - qui pourrait être poursuivi pour non assistance à personne en danger - a déclaré n'avoir pas vu le cavalier tomber de cheval sur ce "chemin forestier très sinueux".

Les enquêteurs cherchent par ailleurs  à savoir si, comme il l'affirme, la maîtresse des trois american staffordshire déclarés légalement à la police municipale de Lillebonne était bien en sa compagnie. Un point important : l'homme fait en effet l'objet d'une interdiction de détenir de tels chiens (1ère catégorie), compte tenu de son casier judiciaire, souligne une source policière. Or, dans ses déclarations, la compagne de la victime a fait mention de la seule présence d'un homme avec trois chiens en liberté dans le bois du Val Infray.

La garde à vue du couple devrait être prolongée, afin de permettrre aux policiers de lever un certain nombre de zones d'ombre. Il appartiendra ensuite au magistrat du parquet du Havre de décider de la suite à donner à cette affaire.
 


C"'est dans un chemin sinueux de ce massif boisé, rue du Val Infray, que le cavalier a trouvé la mort accidentellement (Illustration © Google Maps)
C"'est dans un chemin sinueux de ce massif boisé, rue du Val Infray, que le cavalier a trouvé la mort accidentellement (Illustration © Google Maps)


















AU FIL DES HEURES




Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues







Suivez-nous sur Facebook