552 kilos de résine de cannabis saisis parmi des melons et des pastèques en région parisienne


Vendredi 19 Juin 2020 - 17:16

La drogue, d’une valeur estimée à 2,8 millions d’euros, était dissimulée dans dix-sept « valises marocaines » parmi des palettes de fruits et légumes



Dix-sept valaises marocaines contenant les stupéfiants étaient dissimulées parmi lew palettes de fruits et légumes - Photos © Douane française
Dix-sept valaises marocaines contenant les stupéfiants étaient dissimulées parmi lew palettes de fruits et légumes - Photos © Douane française
Dans le cadre d’un contrôle à la circulation, le 15 juin, la brigade de surveillance intérieure des douanes des Ulis a intercepté au niveau d’Etampes, dans l’Essonne, un poids lourd espagnol en provenance d’Almeria. Le véhicule transportait un chargement de fruits et légumes frais destinés, d’après le chauffeur, au marché d’intérêt national (MIN) de Rungis.

Lors des vérifications, le marquage du chien anti-stupéfiants, à l’extérieur du camion, a conduit les douaniers à procéder à un contrôle approfondi du poids lourd et à son déchargement complet. C’est ainsi qu’au milieu des cartons de melons et pastèques, deux palettes chargées de 17 valises marocaines, soit 552 kg de résine de cannabis ont été découvertes.

« La valeur de cette prise est estimée à 2,8 millions d’euros sur le marché illicite de la revente au détail des stupéfiants », selon la douane.

Le chauffeur placé en retenue douanière

Le chauffeur du semi remorque, de nationalité espagnole, a été placé en retenue douanière et le Parquet d’Evry avisé. L’individu a été remis ensuite à la section de recherches de Paris.

« Le reste du chargement, 19 tonnes de marchandises, a été mis à disposition d’une association caritative locale », indique-t-on à la direction générale des douanes, tout en rappelant que ses services ont saisi 52,3 tonnes de cannabis en 2019.

Les 19 tonnes de marchandises, dont des melons et pastèques ont été saisies et offertes à des associations caritatives
Les 19 tonnes de marchandises, dont des melons et pastèques ont été saisies et offertes à des associations caritatives


Accueil Accueil