FAITS DIVERS


Violent incendie à Harfleur : La Poste, un opticien et des locaux professionnels endommagés




Publié le Dimanche 8 Mars 2020 à 11:46

Le feu s'est déclaré apparemment dans les combles de l'immeuble. Les sapeurs-pompiers sont parvenus à l'éteindre avec deux lances et à limiter les dégâts. La piste criminelle n’est pas exclue



Le feu s'est déclaré apparemment dans les combles de cet immeuble qui abrite la Poste et un magasin d'optique au rez-de-chaussée et des bureaux dans les étages - Illustration © Google Maps
Le feu s'est déclaré apparemment dans les combles de cet immeuble qui abrite la Poste et un magasin d'optique au rez-de-chaussée et des bureaux dans les étages - Illustration © Google Maps
Les sapeurs-pompiers de Seine-Maritime ont dû combattre un violent incendie ce dimanche matin à Harfleur, près du Havre. Le feu s’est déclaré peu après 6 heures, apparemment au niveau des combles (qui étaient embrasées à leur arrivée), d’un immeuble de trois étages, place d’Armes, dans le centre-ville.

La porte d’entrée de l’immeuble forcée

Un périmètre de sécurité a été établi et deux lances sur échelles ont été déployées pour neutraliser les flammes et les empêcher de se propager aux étages inférieurs.

A 11h30, soit plus de cinq heures après le début de l’incendie, trente-six sapeurs-pompiers étaient toujours sur place et procédaient au déblaiement.

Aucune victime n’est à déplorer. L’immeuble abrite au rez-de-chaussée un bureau de poste et un magasin d’optique, et aux deuxième et troisième étages des locaux professionnels, dont un cabinet médical, un centre de formation ainsi qu’une structure d’accueil d’aide à l’enfance.

L'origine de l'incendie est inconnue

Le sinistre a détruit partiellement les combles et le cabinet d’un kinésithérapeute au 4e étage. Les murs des autres locaux ont été noircis et les bureaux inondés par l’eau déversée par les pompiers.

Dans l’immédiat, il est encore trop tôt pour déterminer et évaluer la nature et l’importance des dégâts. De même, l’origine du départ de feu est inconnue à ce stade de l’enquête qui a été ouverte par les services de police.

Toutefois, selon nos informations, les pompiers ont constaté à leur arrivée que le rideau métallique de la porte d’entrée avait été forcé.











Accueil Accueil            





 

Suivez-nous sur Facebook