Violences urbaines cette nuit à Evreux : les policiers visés par des tirs de mortiers et des cocktails Molotov


Quatre policiers ont été blessés lors d'affrontements avec des jeunes du quartier de la Madeleine. Gérald Darmanin, qui condamne ces violences, a envoyé des CRS pour assurer la sécurisation cette nuit



Par infoNormandie - Dimanche 4 Avril 2021 à 17:26


73 policiers issus d'une Compagnie d' intervention républicaine (CRS) sont mobilisés dès ce soir pour assurer la sécurisation diu quartier de La Madeleine, notamment - Illustration © DDSP76
73 policiers issus d'une Compagnie d' intervention républicaine (CRS) sont mobilisés dès ce soir pour assurer la sécurisation diu quartier de La Madeleine, notamment - Illustration © DDSP76
Tirs de mortiers d'artifices, cocktails Molotov, jets de projectiles ... Brusque regain de tension à Evreux (Eure). Cette nuit de samedi à dimanche, de violents incidents ont éclaté dans le quartier de La Madeleine. Quatre policiers ont été blessés, dont deux plus sérieusement. 

Ces violences urbaines ont débuté peu avant 22 heures. Selon un scénario désormais classique, les forces de l'ordre ont été appelées à intervenir pour des feux de poubelles. Une façon de les attirer dans un guet-apens. De fait, à leur arrivée sur place, elles ont essuyé une vingtaine de tirs de mortiers d'artifice. 

Les forces de l'ordre répliquent

Les assaillants (une quarantaine ?) n'en sont pas restés là : un peu plus tard dans la nuit, ils s'en sont pris à nouveau aux policiers en lançant dans leur direction des mortiers ainsi que des engins incendiaires. Les fonctionnaires ont dû riposter avec leur armement collectif (grenades lacrymogènes et de désencerclement). Des renforts ont été appelés du département voisin des Yvelines, afin de ramener le calme.

Six émeutiers, âgés de 12 à 20 ans, ont été interpellés et placés en garde à vue pour attroupement armé et violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique. 

Le ministre de l'Intérieur condamne et envoie des renforts

Un dispositif de sécurisation va être mis en place dès ce dimanche soir à Evreux. Gérarld Darmanin a en effet annoncé que 73 policiers (il s'agit de CRS basés actuellement en région parisienne) vont être déployés à titre de « renfort exceptionnel » ce soir « afin de faire respecter l’ordre républicain ».

Le ministre de l’Intérieur a évidemement condamné « très fermement les violences inacceptables qui se sont produites à Evreux cette nuit, au cours desquelles 4 policiers ont été blessés ».

Par ailleurs, il indique dans un communiqué, que 5 policiers supplémentaires seront affectés en 2021 à la circonscription de sécurité publique (CSP) d’Evreux dont 3 dès le mois de mai prochain. « Ces policiers seront prioritairement placés sur le terrain, au contact de la population et permettront de mener davantage d’opérations, en particulier contre les trafics de stupéfiants ».


Autres réactions
  • Séverine Gipson, députée En Marche de la 1ère circonscription de l'Eure. Elle écrit sur son compte Twitter : « J'apporte tout mon soutien aux policiers d'Evreux et condamne cette violence, les personnes interpellées répondront de leurs actes devant la justice. Bon rétablissement  à nos quatre policiers blessées ».
 
  • Guillaume Rouger, conseiller municipal En Marche d'Evreux  : « Des policiers ont une nouvelle fois été agressés à Evreux : c'est intolérable. Je refuse que le quartier de La Madeleine soit le théâtre d'un recul inexorable de la République », écrit-il en substance sur Twitter.