FAITS DIVERS

Un agent de la sûreté portuaire du Havre percuté volontairement par une moto de cross


Publié le Lundi 16 Octobre 2017 à 12:19

Seine-Maritime.


Un agent de la sûreté portuaire du Havre a été grièvement blessé hier dimanche, à Gonfreville-l'Orcher, percuté volontairement par une moto de cross. Le pilote de l'engin s'est enfui à pied. Il était toujours activement recherché ce lundi matin par la police. 
L'agent de la sûreté portuaire a été percuté alros qu'il trouvait sur un terre plein à proximité de l'entrée de la raffinerie Total, boulevard Industriel (Illustration © Google Maps)
L'agent de la sûreté portuaire a été percuté alros qu'il trouvait sur un terre plein à proximité de l'entrée de la raffinerie Total, boulevard Industriel (Illustration © Google Maps)

Les faits se sont déroulés ce dimanche en milieu d'après-midi. Les services de police du Havre sont avisés peu avant 16h30 du vol d'une moto à Gonfreville-l'Orcher, près du Havre. Un groupe de motards ayant été signalé sur la route Industrielle, dans la zone portuaire, deux équipages de police secours se rendent sur place, bientôt rejoints par des agents de la sûreté portuaire. 

Projeté au sol, l'agent est grièvement blessé

Lors des recherches, une moto de cross est repérée par un agent de la sûreté portuaire positionné sur le terre-plein central près de  l'entrée de la raffinerie Total, boulevard Industriel. Le pilote de la moto n'hésite pas alors à percuter volontairement l'agent. Le choc est très violent, la victime, qui était à pied, est projetée au sol et grièvement blessée.

Le motard, lui, continue sa route et perd le contrôle de sa machine une trentaine de mètres plus loin. Il retire son casque et l'abandonne sur place, ainsi que le deux roues et s'enfuit en courant. Il escalade le grillage d'enceinte de Total et disparait sans être retrouvé, malgré les intenses recherches engagées avec un chien pisteur de la gendarmerie.

Des traces d'ADN dans le casque ?

Souffrant d'une triple fracture tibia-péroné et d'un pneumothorax, l'agent de la sûreté portuaire, âgé de 33 ans, est transporté, après avoir été médicalisé sur place, au centre hospitalier Jacques Monod, à Montivilliers.

Ce lundi matin, le pilote de la moto de cross était toujours très activement recherché. Les policiers de l'identité judiciaire (IJ) ont récupéré le casque afin de procéder à des relevés d'ADN. Les investigations devraient permettre d'identifier rapidement le propriétaire de l'engin, et surtout celui qui le pilotait.





infoNormandie












Publicité.

























Suivez-nous sur Facebook