FAITS DIVERS

Tourville-la-Rivière : trois individus interpellés sur l'A13, après avoir commis un cambriolage


infoNormandie - Jeudi 31 Août 2017 à 16:19


La voiture des suspects a été interceptée sur l'A13 par des équipages de la brigade abri-criminalité (Illustration)
La voiture des suspects a été interceptée sur l'A13 par des équipages de la brigade abri-criminalité (Illustration)
Trois individus ont été interpellés sur l'autoroute A13 alors qu'ils venaient de commettre un cambriolage dans une entreprise de Tourville-la-Rivière (Seine-Maritime) cette nuit de jeudi.

L'alarme de la société "Je vends votre auto" implantée en bordure du CD7 entre Tourville et Cléon, s'est déclenchée aux alentours de 3 heures ce matin. Rapidement, un équipage de la brigade anti-criminalité est arrivé sur place.

Ils s'enfuient à bord d'une Clio

Discrètement, les policiers en civil ont pris position. Deux d'entre eux sont allés observer à pied, tandis que le troisième est resté au volant, stationné à distance.

Alors qu'il attendait le retour de ses collègues, ce dernier a aperçu trois individus monter dans une Renault Clio qui a démarré en trombe. Il a alors discrètement suivi le véhicule en direction de l'autoroute A13, vers Paris. Dans le même temps, il a sollicité le renfort de deux autres équipages. La Clio a finalement été interceptée sur l'autoroute à hauteur de Vironvay (Eure).

Les deux passagers se rebellent

Le conducteur, âgé de 19 ans et domicilié à Évreux, s'est soumis sans rechigner au contrôle des forces de l'ordre. En revanche, les deux passagers ont manifesté fermement leur hostilité, contraignant les policiers à les plaquer au sol et à les menotter.

L'un d'eux, un Ébroïcien de 26 ans, a dû être pris en charge par les sapeurs-pompiers après avoir fait un malaise. Il a indiqué avoir besoin de ventoline. Il a été transporté à l'hôpital des Feugrais, à Saint-Aubin-les-Elbeuf. Il en est ressorti un peu plus tard.

Le second passager a refusé quant à lui de fournir son identité. Tous les trois ont été placés en garde à vue pour vol par effraction en réunion.

La baie vitrée du magasin brisée

Lors des vérifications, les policiers ont constaté que les deux barrières d'accès à l'entreprise ainsi que la baie vitrée du magasin avaient été forcées et brisées. Un projecteur extérieur et un hurleur du signal d'alarme ont également été arrachés.

Les fonctionnaires ont récupéré par ailleurs une barre de son que les suspects avaient jeté par la fenêtre de leur voiture peu avant leur arrestation.







FAITS DIVERS | A LA UNE | L'INFO EN CONTINU | Les Yvelines | EURE | INFO-ROUTE | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | Contributeurs | Télévision | Horoscope | DIAPORAMA | Lu sur le Web | Vos photos | Tout savoir sur les cookies | infoServices | DOSSIERS