L'Info en continu

FAITS DIVERS

Seine-Maritime : une adolescente invente une agression sexuelle pour se venger d’avoir été punie


Publié le 03/12/2017 à 10:54

Une jeune fille de 16 ans a reconnu avoir accusé à tort son beau-père d’agression sexuelle. Elle a écopé d’un rappel à la loi.


Pour avoir menti, la jeune fille écope d’un rappel à la loi du délégué du procureur de la République (Illustration @ D.R.)
Pour avoir menti, la jeune fille écope d’un rappel à la loi du délégué du procureur de la République (Illustration @ D.R.)
Une jeune fille âgée de 16 ans, originaire de Lillebonne (Seine-Maritime) a écopé d’un rappel à loi pour avoir inventé de toute pièce une agression sexuelle.

Il y a quelques jours, les policiers du commissariat de Bolbec sont informés qu’une adolescente aurait été victime d’une agression sexuelle de la part de son beau-père. La victime en a parlé autour d’elle, et l’information a vite fait le tour des réseaux sociaux.

Des contradictions

Une enquête a été ouverte de manière à vérifier ces accusations extrêmement graves. Dans un premier temps, la jeune fille a été entendue par les policiers. Elle a alors confirmé les faits.

Lors de son audition, les enquêteurs ont relevé toutefois quelques contradictions qui leur ont fait douter de la véracité des faits. La mère de l’adolescente et son beau-père, un homme de 25 ans, ont à leur tour été interrogés.

Pour se venger

Les investigations ont finalement permis de faire la lumière sur cette affaire d’agression sexuelle sortie de l’imagination de la jeune fille. Cette dernière a finalement avoué aux policiers avoir affabulé et accusé à tort son beau-père pour se venger d’avoir été réprimandée et punie par ce dernier et sa mère.

La collégienne est convoquée par le délégué du procureur de la République du Havre en vue d’un rappel à la loi.