Seine-Maritime : un feu de véhicules se propage à une habitation à Oissel


Publié le 24/04/2022 à 11:26 - mis à jour le 24/04 - 11:53

Deux voitures ont été entièrement détruites par les flammes qui se sont propagées à la toiture d’une habitation voisine, cette nuit impasse du Champ du Pardon à Oissel




Les moyens engagés par les sapeurs-pompiers ont permis de stopper la propagation à l’habitation voisine - illustration
Les moyens engagés par les sapeurs-pompiers ont permis de stopper la propagation à l’habitation voisine - illustration
Deux véhicules ont été détruits par le feu et une habitation a été endommagée cette nuit de samedi à dimanche à Oissel, en Seine-Maritime.

Les sapeurs-pompiers ont été appelés à 2h10 à se rendre impasse du Champ-du-Pardon où deux voitures étaient totalement embrasées à leur arrivée. L’incendie avait commencé à se propager à la toiture de l’habitation située à proximité. Les premiers secours ont déployé des moyens adaptés pour empêcher les flammes de faire leur œuvre.

Une partie de la toiture en feu

« L'habitation a eu seulement une partie de la toiture détruite par les flammes », relate le centre opérationnel d’incendie et de secours (Codis). Les sapeurs pompiers ont procédé au bâchage de la demeure afin que les occupants puissent regagner leur logement dans l’attente de l'intervention d'un couvreur.

Au moins deux voitures ont été calcinées, selon les indications fournies par les secours sur place.

L’intervention a mobilisé 16 sapeurs-pompiers avec 4 engins.

Une enquête a été ouverte par la police afin d’établir l’origine du sinistre.

Quatre voitures brûlées, selon une lectrice

« Ce n'est pas deux voitures (qui ont brûlé) mais quatre et l’immeuble a été touché : volet fondu, balcon fissuré et deux autres voitures ont été brûlées dans une rue de derrière. il faut vraiment faire quelque chose », a tenu à réagir une lectrice sur notre page Facebook.


              










- Publicité



Publicité









Publicité


Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici