Seine-Maritime : sept personnes intoxiquées au monoxyde de carbone à Bosc-le-Hard


Le dysfonctionnement de la chaudière serait à l’origine des émanations de ce gaz inodore et incolore qui fait de nombreuses victimes chaque hiver



Par infoNormandie - Mardi 29 Décembre 2020 à 08:34


Les victimes ont été transportées vers le CHU de Rouen et l’hôpital de Garches par les sapeurs-pompiers - illustration @ Sdis76
Les victimes ont été transportées vers le CHU de Rouen et l’hôpital de Garches par les sapeurs-pompiers - illustration @ Sdis76
Les sapeurs-pompiers de Seine-Maritime sont intervenus dans la soirée d’hier, lundi 28 décembre, à Bosc-le-Hard, au domicile d’une famille victime d’une intoxication au monoxyde de carbone.

A l’origine des émanations de ce gaz connu pour sa dangerosité (il est inodore et incolore), le dysfonctionnement d’une chaudière, selon l’officier de garde du centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis76).

Sept personnes conduites à l’hôpital

Les occupants de la maison, située rue Villaine, se sont plaints de soudains maux de tête ou de vomissements. Sept personnes ont été examinés et pris en charge par les secours. Un père et son nourrisson ont été transportés à l’hôpital de Garches (Hauts-de-Seine), établissement équipé d’un caisson hyperbare. Les cinq autres victimes ont été dirigées vers le centre hospitalier universitaire de Rouen pour examen.

Seine-Maritime : sept personnes intoxiquées au monoxyde de carbone à Bosc-le-Hard

Un gaz très toxique


Inodore, incolore, indétectable par l'homme, le monoxyde de carbone (CO) est la première cause de mortalité accidentelle par toxique en France. Le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant très toxique qui prend la place de l'oxygène dans le sang.

Pour éviter les intoxications, des gestes simples existent.

En cas d'accident...

• Aérer immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres
• Appeler les secours : 18 pour les pompiers ou 15 pour le SAMU
• Faire évacuer les locaux et vider les lieux de leurs occupant