Seine-Maritime : le pavillon du couple interpellé près de Rouen abritait une culture de cannabis


Publié le 03/05/2022 à 17:04 - mis à jour le 03/05 - 22:24

Près de 17 kg d'herbe de cannabis ont été saisis dans un pavillon in habité à Petit-Couronne et un couple a été interpellé. Les policiers ont par ailleurs récupéré 42 000 € au titre des avoirs criminels




Le garage du pavillon était entièrement dédié à la culture d'herbe de cannabis - Photo © DDSP76/Twitter
Le garage du pavillon était entièrement dédié à la culture d'herbe de cannabis - Photo © DDSP76/Twitter
Un homme de 50 ans et sa compagne âgée de 29 ans ont été interpellés dans le cadre d'une enquête sur un trafic de stupéfiants dans l'agglomération de Rouen. Lui a été placé en détention provisoire, elle est sous contrôle judiciaire.

Les policiers de la brigade de stupéfiants de la Sûreté départementale suspectaient un habitant de Petit-Couronne de se livrer à la culture et au trafic d'herbe de cannabis en quantité importante. Ils savaient ainsi que le suspect louait un pavillon qu'il avait habité près de son nouveau domicile. 

Une consommation d'eau et d'électricité démesurée

Les enquêteurs ont mis en place une surveillance discrète des lieux et surveillé les allées et venues. Dans le cadre des investigations, ils ont ainsi remarqué que la consommation en eau et électricité était conséquente, voire démesurée, pour un pavillon inhabité. 

Soupçonnant l'existence d'une installation destinée à la culture d'herbe de cannabis, les policiers  ont voulu en avoir le coeur net en sollicitant le concours d'un chien de la brigade canine spécialisée dans la recherche de stupéfiants. De fait, l'animal a marqué devant la porte du pavillon.
  Le 27 avril, les forces de l'ordre sont passées à l'action et ont interpellé un homme et une femme qui vivaient ensemble dans la nouvelle demeure. 

Une cachette creusée sous la terrasse

Dans un premier temps, les policiers ont perquisitionné l'ancien pavillon. Il est apparu que toutes les pièces de l'habitation était entièrement dédiées à la culture de cannabis. Le garage était entièrement aménagé d'une sorte de serre avec ventilateurs, lampes UV et évacuations spécifiques. Outre la centaine de plants en culture qu'abritait le pavillon, les enquêteurs ont mis la main sur 5,7 kg d'herbe de cannabis. 

La seconde maison a également été perquisitionnée dans la foulée. Lors de la fouille, une cachette creusée sous la terrasse a permis de découvrir 11 autres kilos d'herbe de cannabis qui ont été saisis. Trois véhicules et un scooter Tmax, représentant un montant estimé à 42 000€ ont été saisis au titre des avoirs criminels. 

Un train de vie sans rapport avec les revenus

Tout indique, à en juger par l'équipement high-tech du pavillon, que le couple vivait confortablement : "son train de vie est bien supérieur à ses revenus", confie une source proche de l'enquête. Le quinquagénaire a déclaré être auto-entrepreneur, sa compagne agent d'accueil dans une entreprise.

Placés en garde à vue, les deux suspects ont été déférés devant un magistrat du parquet de Rouen en vue d'une comparution immédiate. A leur demande, et afin de préparer leur défense, le procès a été reporté au 15 juillet prochain. Si la femme a été libre sous contrôle judiciaire, son compagnon, lui, a été placé en détention provisoire jusqu'au jugement. 
 

              









- Publicité



Publicité









Publicité


Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici