L'Info en continu

FAITS DIVERS

Seine-Maritime : l'adolescent poignardé en pleine rue à Lillebonne n'avait pas dit la vérité


Publié le 08/12/2017 à 09:26


L'adolescent avait affirmé aux policiers avoir été agressé par trois inconnus dans la partie piétonne de la rue Césarine, près de la place Carnot à Lillebonne (Illustration © Google Maps)
L'adolescent avait affirmé aux policiers avoir été agressé par trois inconnus dans la partie piétonne de la rue Césarine, près de la place Carnot à Lillebonne (Illustration © Google Maps)
L'adolescent affirmait avoir reçu un coup de couteau par un inconnu en pleine rue dans le centre-ville de Lillebonne. Il a menti. L'enquête des policiers de la sûreté urbaine de Bolbec vient de le démontrer. La victime de 17 ans a reconnu sur son lit d'hôpital au CHU de Rouen qu'il n'avait pas dit la vérité, confirmant ainsi les déclarations de l'auteur du coup de couteau. Retour sur les faits. 

Poignardé en pleine rue par un inconnu

Dans la soirée de lundi, la police est informée qu'un homme a été blessé à l'aide d'une arme blanche. Il présente une plaie dans le dos au niveau de l'omoplate. La lame lui a perforé un poumon. Le jeune homme affirme avoir été attaqué et poignardé sans raison par trois inconnus, dans la rue Césarine près de la place Carnot à Lillebonne.
 
La version aurait pu tenir la route si les enquêteurs n'avaient pas décelé quelques anomalies dans les "déclarations illogiques" de la victime, défavorablement connue de leurs services, et surtout de sa mère.

Ils avaient passé l'après-midi ensemble

Entendue par les policiers, la mère de famille a précisé que son fils avait rendez-vous l'après-midi avec un de ses amis. Les enquêteurs ont alors voulu savoir qui était cet ami. En fait, une vieille connaissance des policiers : un Lillebonnais de 19 ans connu aussi pour avoir été mêlé dans des affaires de stupéfiants. Il est interrogé et reconnaît être l'auteur du coup de couteau. 

Mais sa version des faits est bien différente. Il raconte qu'il a passé l'après-midi avec la victime à son domicile à Clairval. Une dispute a alors éclaté entre eux en début de soirée, en présence de témoins. D'abord verbal, le différend a rapidement tourné en bagarre et en  échange de coups. C'est dans ce contexte que l'adolescent a été frappé dans le dos avec un couteau de cuisine alors qu'il tentait de quitter l'appartement. Blessé assez sérieusement, il est allé se réfugier chez sa mère rue Césarine. 

La victime confirme la version de son agresseur

Réentendu sur la base de ces nouveaux éléments, il a confirmé les déclarations de l'auteur du coup de couteau et des témoins qui eux aussi ont fourni la même version. Quant à l'origine de la dispute, les deux protagonistes sont restés très vague. 

L'auteur du coup de couteau devait être présenté hier (jeudi) au procureur de la République du Havre pour tentative d'homicide volontaire, mais examiné par un médecin-psychiatre le jeune homme, jugé dangereux, a finalement été conduit à l'hôpital psychiatrique Pierre Janet au Havre.






infoNormandie