Seine-Maritime : il déverse de l'huile chaude sur le visage de sa compagne qui dormait, à Maromme


Lundi 5 Octobre 2020 - 14:41

Activement recherché, le compagnon de la victime s'est rendu aux policiers quatre heures après les faits et s'être aspergé lui-même d'huile brûlante sur le corps



Le quinquagénaire a été interpellé quai du Havre à Rouen - Illustration
Le quinquagénaire a été interpellé quai du Havre à Rouen - Illustration
Une mère de famille a été hospitalisée en urgence au CHU de Rouen, après avoir reçu une bassine d'huile chaude au visage. Son concubin a été interpellé et placé en garde à vue.

Samedi 3 octobre, en tout début d'après-midi, un équipage de la brigade anti-criminalité (BAC) est appelée à se rendre au domicile d'un couple, place Jean-Jaurès, près de la mairie de Maromme (Seine-Maritime). Une femme de 37 ans a le visage brûlé par de l'huile de friture, alors qu'elle dormait dans son lit. Interrogée par les policiers, elle accuse son compagnon d'en être à l'origine.

Il s'asperge lui aussi d'huile brûlante

La victime explique que, travaillant de nuit en milieu hospitalier, son concubin était resté à la maison pour s'occuper des deux enfants de 8 et 12 ans. De retour à son domicile, le matin, elle s'est couchée afin de pouvoir récupérer un peu. Mais alors qu'elle dormait, son compagnon, âgé de 57 ans, est entré dans la chambre vers 13 heures et a déversé une bassine d'huile chaude sur son visage. 

Elle s'est alors levée précipitamment et a suivi son concubin jusque dans la cuisine. Là, sans aucune explication, le quinquagénaire s'est renversé un récipient d'huile sur le corps, comme pour se punir, et a quitté l'appartement. 

Pour atténuer les brûlures, la femme s'est mise sous l'eau froide et a appelé les secours. Elle a été transportée à l'hôpital.

Interpellé quatre heures après

Activement recherché, l'auteur des faits n'a pas été retrouvé immédiatement. Les policiers ont tenté de le joindre sur son téléphone portable, sans obtenir de réponse. Finalement, vers 18h15, l'homme a enfin décroché et indiqué aux enquêteurs où ils pouvaient le trouver, quai du Havre à Rouen. Le mis en cause a été interpellé pour violences volontaires aggravées.



Accueil Accueil