Seine-Maritime : de l'héroïne et de la cocaïne saisies dans l'appartement d'un couple à Bihorel


Lundi 18 Décembre 2017 à 12:45

Un jeune homme et son amie ont été placés en garde à vue samedi 16 décembre. A leur domicile, à Bihorel, près de Rouen, les policiers ont découvert 35 grammes d'héroïne et 2 grammes de cocaïne.


A l'origine, les policiers sont intervenus pour une agression sous la menace d'une arme. Lors des constatations, ils découvrent de la drogue dans l'appartement de la victime (Illustration)
A l'origine, les policiers sont intervenus pour une agression sous la menace d'une arme. Lors des constatations, ils découvrent de la drogue dans l'appartement de la victime (Illustration)
C'est tout à fait par hasard que les policiers ont été amenés à faire une perquisition dans l'appartement du couple, domicilié rue du Président Kennedy, à Bihorel.

Peu avant 18 heures, police-secours est en effet appelé à intervenir pour une agression avec arme. Une jeune femme de 19 ans a signalé qu'un individu s'est introduit dans son logement et l'a menacée avec une arme de poing. Paniquée, elle a réussi à s'enfuir pour aller se réfugier auprès d'un groupe de jeunes gens.

Matraque, bombe lacrymogène et stupéfiants

Les policiers de la brigade spécialisée de terrain (BST) en patrouille dans le secteur arrivent rapidement sur place. Ils constatent que l'appartement a été fouillé. En inspectant les lieux, ils découvrent une matraque télescopique et une bombe lacrymogène. Mais aussi de la drogue : 35 grammes d'héroïne et 3 grammes de cocaïne. La jeune femme est alors interpellée et placée en garde à vue.

Le lendemain matin, son compagnon inquiet, prend contact avec l'hôtel de police de Rouen. Les enquêteurs l'invitent à se présenter au plus vite. Ce qu'il fait vers 10 heures. Il est à son tour placé en garde à vue.

Jugé aujourd'hui en comparution immédiate

Lors de son audicition il reconnait sans difficulté être le détenteur des stupéfiants retrouvés dans l'appartement de son amie. Il avoue même en faire le trafic afin de pouvoir financer sa consommation. 

Mise hors de cause par son compagnon, la jeune femme est remise en liberté, avec un rappel à la loi.

L'homme a été déféré hier dimanche au palais de justice de Rouen. Il a été placé en détention provisoire dans l'attente d'être jugé en comparution immédiate aujourdhui lundi, pour infraction à la législation sur les stupéfiants.



















AU FIL DES HEURES




Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues








Suivez-nous sur Facebook