L'info en continu

Rouen : mis en fuite par sa victime, il perd son téléphone sur le lieu du cambriolage


Lundi 24 Janvier 2022 à 17:11

Un jeune cambrioleur, mis en fuite par sa victime réveillée en pleine nuit par des bruits suspect, a été confondu grâce à son téléphone portable perdu sur les lieux



La victime a été réveillée par des bruits suspect provenant de son salon et a aperçu la silhouette d’un cambrioleur - illustration @ Adobe Stock
La victime a été réveillée par des bruits suspect provenant de son salon et a aperçu la silhouette d’un cambrioleur - illustration @ Adobe Stock
Se sachant recherché, un jeune cambrioleur âgé de 17 ans s’est constitué « prisonnier » après avoir été très fortement encouragé par ses parents.

Ce dimanche 23 janvier, vers midi, un homme se présente à l’hôtel de police de Rouen. Il vient déposer plainte après avoir été victime à son domicile d’un vol par effraction, dans le quartier Saint-Hilaire.

Une silhouette dans la pénombre

Dans la nuit, vers 3 heures du matin, il raconte avoir été réveillé par des bruits suspects provenant de son salon. Il se lève et entrevoit dans la pénombre la silhouette d’un homme qui s’enfuit par l’escalier.

L’homme constate rapidement que son ordinateur portable, son portefeuille, des écouteurs et une paire de chaussures ont disparu. Il décide alors de sa lancer à la poursuite du cambrioleur.

Mais en descendant, la victime découvre, abandonnés sur la voie publique, une partie des objets volés, à savoir l’ordinateur, les écouteurs …et un téléphone portable qui n’est pas le sien mais celui probablement du voleur.

Pièce à conviction : un téléphone portable

La pièce à conviction est remise naturellement aux policiers qui identifient sans trop de difficulté son propriétaire. Ou plutôt sa propriétaire qui n’est autre que la mère du cambrioleur en fuite.

Se sachant identifié et recherché, l’auteur, âgé de 17 ans, est venu se livrer à la police ce dimanche 23 janvier en milieu d’après-midi. Il a été interpellé et placé en garde à vue. Une perquisition dans sa chambre au domicile de son père a permis de retrouver le reste du butin.



              
























Publicité