Rodéo sauvage sur l'île Lacroix à Rouen : l'automobiliste intercepté par la police était ivre


Publié le 26/04/2022 à 11:22 - mis à jour le 26/04 - 16:13

L'automobiliste, dont la conduite dangereuse a attiré l'attention des policiers en pleine nuit, avait 1,74 g d'alcool dans le sang




L'auteur du rodéo sauvage sur l'île Lacroix était alcoolisé  - Illustration © Pïxabay
L'auteur du rodéo sauvage sur l'île Lacroix était alcoolisé - Illustration © Pïxabay
La rue principale de l'Île Lacroix, à Rouen, a été le théâtre d'un rodéo sauvage, cette nuit de mardi 26 avril. Un équipage de la brigade canine était de passage vers 2 heures,  avenue  Jacques-Chastellain, quand son attention a été attirée par une Renault Mégane 2 roulant à vive allure et faisant des dérapages plus ou moins contrôlés.

Une zone limitée à 30 km/h

Sous les yeux des policiers, attentifs à la scène, l'automobiliste a d'abord fait un demi-tour au frein à main avant de repartir sur les chapeaux de roues  vers la patinoire. Circulant à vive allure dans une zone où la vitesse est limitée à 30 km/h et malgré la présence de nombreux dos d'âne, le chauffard a réitéré les faits en faisant demi-tour dangereux à hauteur de la patinoire et repartir vers le pont Corneille, suivi discrètement (et à distance) par les forces de l'ordre. 

Le conducteur a finalement stationné son véhicule rue de l'Industrie. L'occasion pour les policiers de procéder  au contrôle de ce rouennais âgé de 30 ans. Si l'ensemble de ses papiers (permis de conduire, assurance, contrôle technique) était en règle, le trentenaire présentait les caractéristiques de l'ivresse : yeux brillants, élocution hésitante...

1,74 g d'alcool dans le sang

Transporté à l'hôtel de police, il a soufflé dans l'éthylomètre qui a affiché un taux de 0,87 mg par litre d'air expiré, soir 1,74 g d'alcool dans le sang. Il a été placé en cellule de dégrisement puis en garde à vue pour rodéo et conduite sous l'empire d'un état alcoolique. 



              










- Publicité



Publicité









Publicité


Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici