Programme chargé pour la ministre déléguée au Logement en visite en Seine-Maritime




Publié le Jeudi 25 Novembre 2021 à 20:49


La copropriété "Groupe Robespierre" comprend 6 bâtiments et un total de 306 logements dans le quartier du Château Blanc (Illustration)
La copropriété "Groupe Robespierre" comprend 6 bâtiments et un total de 306 logements dans le quartier du Château Blanc (Illustration)
Emmanuelle Wargon est attendue en Seine-Maritime ( à Caudebec-les-Elbeuf, Saint-Étienne-du-Rouvray et Rouen) ce vendredi 26 novembre, à partir de 10 heures.

Ce déplacement, particulièrement chargé, sera l'occasion pour la ministre déléguée chargée du Logement de découvrir le chantier d'un projet de construction en bois exemplaire, qui sera dévoilé comme l'un des projets lauréats de l'appel à manifestation d'intérêt national lancé récemment par le gouvernement, annonce notamment le ministère du Logement.

La ministre rencontrera également les élus locaux pour échanger avec eux sur l'ensemble des problématiques liées au logement. Elle se rendra aussi à Saint-Étienne-du-Rouvray « pour saluer l'implication des acteurs locaux dans la rénovation de copropriétés dégradées, bénéficiant également du soutien de l'État ».

Les point forts de cette visite

• Présentation du chantier des futurs logements des Tissages et du projet de logements intergénérationnels incluant une Maison d’assistantes maternelles, à Caudebec-les-Elbeuf.

• Visite de la résidence Simone Veil et présentation du projet social à Caudebec-les-Elbeuf. Visite d'un appartement témoin, puis échanges avec le bailleur Habitat 76.

• Présentation des projets de renouvellement urbain du quartier du Château Blanc à Saint-Étienne-du-Rouvray. Soutien de l’Etat à la rénovation de la copropriété Robespierre dégradée.

• Congrès de l’UNHAJ : table ronde sur le logement au Kindarena à Rouen

• Présentation du chantier de l’ensemble immobilier l’Éveil dans l’éco quartier Flaubert à Rouen et pose de la 1ère pierre.

Un projet qualifié d’exemplaire par le ministère du Logement notamment sur les modes de construction bois : « cet ensemble immobilier constituera un nouveau lieu de vie qui favorise la mixité sociale et intergénérationnelle, et contribue à la transition écologique du territoire ».