Près de Rouen, la police s'invite à un rassemblement sauvage de voitures : quinze infractions relevées


Publié le Lundi 21 Novembre à 12:29

La présence d'une trentaine de policiers a refroidi l'ambiance : le run prévu vendredi soir à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) n'a pas eu lieu



Une trentaine de policiers a été mobilisée sur réquisition du procureur de la République de 21 heures à minuuit - Photo © DDSP76
Une trentaine de policiers a été mobilisée sur réquisition du procureur de la République de 21 heures à minuuit - Photo © DDSP76
Dans le cadre de la lutte contre les rodéos sauvages et autres runs, une opération de contrôle a été organisée par la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de Seine-Maritime, dans la soirée du vendredi 18 novembre à Saint-Etienne-du-Rouvray, dans la métropole de Rouen. 

Régulièrement, malgré l'intervention répétée des forces de l'ordre, des rassemblements automobiles ont lieu sur le parking du centre multimodal des Epinettes.


15 infractions relevées

Vendredi soir, à partir de 21 heures, entre quarante et cinquante adeptes de runs étaient présents sur le site au volant de leurs rutilante et vrombissante auto, prêts à se livrer en spectacle.

Mais ils n'étaient pas seuls : sur réquisition du procureur de la République, la police avait mis en place un comité d'accueil composé d'une trentaine de fonctionnaires, dont ceux de la compagnie d'intervention et de la brigade motocycliste et de sécurité routière.

Le mot d'ordre, qui a été tenu : empêcher la tenue de ce rassemblement. De fait, les "runneurs" sont restés bien sages. Néanmoins, quinze infractions, dont un port d'arme prohibé, ont été relevées par les policiers qui ont levé le camp vers minuit.


              
infoNormandie



























Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici




















Recherche sur Google