FAITS DIVERS

Nouvel An : 200 dépistages d'alcoolémie autour d'Yvetot et quelques infractions constatées


Publié le Lundi 1 Janvier 2018 à 12:47


6  conduites sous l'empire d'un état alcoolique ont été constatées et verbalisées (3 délits et 3 contraventions)
6 conduites sous l'empire d'un état alcoolique ont été constatées et verbalisées (3 délits et 3 contraventions)
Les gendarmes de la compagnie d'Yvetot et du Peloton motorisé d'Ecalles-Alix (Seine-Maritime) ont procédé, ce lundi 1er janvier, à une opération de sécurité routière destinée à lutter contre les conduites addictives (alcool et stupéfiants). Un maître chien du groupe d'investigations cynophile de la gendarmerie d'Evreux a renforcé le dispositif.

" La nuit de la Saint-Sylvestre étant traditionnellement synonyme de consommation excessive d'alcool voire de stupéfiants, l'objectif était que chacun rentre chez soi sans accident ", tient à préciser le chef d'escadron Franck Piédagniel, patron de la compagnie d'Yvetot.

200 dépistages et quelques infractions

Ainsi, de 4 heures a 7 heures, ce matin, 22 gendarmes ont été mobilisés et plusieurs postes de contrôle ont été mis en place, au rond point d'Ecalles-Alix, en agglomération de Yerville et au rond point du centre commercial "Leclerc " à Yvetot.

Environ 200 dépistages d'alcoolémie ont été réalisés.

Au bilan, même si beaucoup de personnes contrôlées présentaient un taux de zéro alcool, 6 conduites sous l'empire d'un état alcoolique ont tout de même été constatées et verbalisées (3 délits et 3 contraventions), le plus gros taux étant de 1,58 gramme/litre de sang. Une détention de produits stupéfiants (cannabis) a également été sanctionnée. 3 permis de conduire ont fait l'objet d'une rétention administrative.

Zéro accident

" L'objectif zéro accident a été tenu sur le ressort de la compagnie", se félicite l'officier de gendarmerie.

Plus que jamais lors de ce réveillon du nouvel An, les autorités avaient tenu à rappeler que "celui qui conduit ne doit pas boire et qu'un capitaine de soirée doit impérativement être désigné lors de toute soirée festive".

"En 2018, prévient le chef d'escadron Piédagnel, les militaires de la compagnie d'Yvetot continueront à réprimer sans la moindre faiblesse toutes les infractions graves génératrices d'accidents".

















Publicité.

























Suivez-nous sur Facebook