Le poids lourd se rabat, la voiture s’immobilise sur le toit : deux blessés sur le boulevard Industriel près de Rouen


La conductrice aurait perdu le contrôle de sa voiture, qui s’est immobilisée sur le toit, après avoir été surprise par un poids lourd qui s’est rabattu sur sa droite



Par infoNormandie - Lundi 22 Juin 2020 à 17:47


La passagère, âgée de 18 ans, plus sérieusement blessée a été désincarcérée par les sapeurs-pompiers - Illustration
La passagère, âgée de 18 ans, plus sérieusement blessée a été désincarcérée par les sapeurs-pompiers - Illustration
Un accident de la circulation a impliqué un poids lourd et une voiture de tourisme ce lundi 11 juin, vers 11 heures, à la limite de Saint-Étienne-du-Rouvray et de Sotteville-lès-Rouen, en Seine-Maritime. Une jeune femme de 18 ans a été blessée sérieusement.

Dans des circonstances qui restent à établir, la conductrice d’une Peugeot 207 a perdu le contrôle de son véhicule alors qu’elle circulait sur le boulevard Industriel en direction de Rouen. Elle aurait été surprise par la manœuvre d’un poids lourd qui s’est rabattu sur la droite à sa hauteur, selon les premières constatations policières.

Toujours est-il que la voiture a heurté le trottoir et s’est immobilisée sur le toit, dans le fossé, après avoir fait un tonneau.

La passagère était incarcérée

Le conducteur du poids lourd s’est arrêté immédiatement pour aller porter secours aux occupants de la Peugeot. La passagère, âgée de 18 ans, était incarcérée quand les sapeurs-pompiers sont arrivés. Elle se plaignait de douleurs au dos et aux cervicales. Sa mère, âgée de 48 ans, qui conduisait, a été légèrement blessée.

Les deux victimes, originaires de Saint-Pierre-lès-Elbeuf, ont été transportées par les pompiers au centre hospitalier universitaire (CHU) de Rouen.

Le conducteur du camion, âgé de 38 ans, a été choqué.

Circulation perturbée

La circulation a été perturbée sur le boulevard Industriel entre le rond-point des Vaches et Rouen, la voie de droite ayant été neutralisée pour les besoins de l’intervention qui a mobilisé une quinzaine de sapeurs-pompiers.

Une enquête a été ouverte par la brigade des accidents et délits routiers (BADR), afin de déterminer la responsabilité de chacun des conducteurs impliqués.




         Partager Partager