FAITS DIVERS


Le Havre : le trafiquant reconnaît avoir écoulé 27 kg de résine de cannabis depuis janvier 2017




Publié le Jeudi 20 Février 2020 à 18:35

Les policiers havrais ont démantelé un trafic de stupéfiants et interpellé celui qui en était à la tête. 600 g de résine de cannabis et 4 000€ ont été saisis lors de la perquisition de son logement



Le trafiquant présumé a reconnu avoir écoulé une plaquette de résine de cannabis par jour depuis le mois de juillet 2029 - illustration
Le trafiquant présumé a reconnu avoir écoulé une plaquette de résine de cannabis par jour depuis le mois de juillet 2029 - illustration
C’est un joli coup de filet que viennent de réaliser les policiers du Havre (Seine-Maritime) en interpellant un trafiquant (très) actif de stupéfiants.

Ce Havrais de 39 ans a reconnu, lors de son interrogatoire, avoir écoulé 27 kg de résine de cannabis depuis le mois de janvier 2017 et en avoir tiré une marge estimée à entre 50 000 et 70 000€, selon ses déclarations.

Était-il dans le collimateur de la police avant son interpellation le 16 février ? Toujours est-il que le trafiquant est tombé presque par hasard dans les filets de la brigade anti-criminalité (BAC).

Un banal contrôle ?

Il était 22h45, ce soir-là. Un équipage de la BAC du Havre repère un homme sortant d’un immeuble rue René-Baheux . En passant à côté des policiers en civil, ces derniers sentent une forte odeur spécifique à la résine de cannabis qui se dégage de l’individu.

Ils décident alors de procéder à un contrôle. L’homme âgé de 35 ans est trouvé en possession de 30 grammes de résine de cannabis, ce qui lui vaut d’être interpellé pour détention de stupéfiants.

Les policiers n’en restent pas là. Dans le même temps, ils interpellent deux autres suspects en pleine transaction. L’un (le vendeur) est âgé de 39 ans, l’autre (l’acheteur) de 19 ans. Tous deux sont placés en garde à vue.

Il dit avoir écoulé 27 kg de stupéfiants

Le premier interpellé puis le second de 19 ans reconnaissent se fournir en résine de cannabis chez le havrais de 39 ans. Une perquisition est effectuée par la brigade des stupéfiants de la sûreté urbaine au domicile du mus en cause où sont découverts 600 grammes de résine et 4000€ en petites coupures.

Le présumé trafiquant est longuement interrogé en garde à vue. Il confirme se livrer au commerce de stupéfiants depuis janvier 2017. À raison, selon des dires, d’une plaquette de 100 grammes par mois ce qui lui permet de financer sa propre consommation.

Il reconnaît ensuite, sous le feu des questions des enquêteurs, que d’une plaquette par mois il est passé à une plaquette par jour ! Et ce, depuis juillet 2019. De quoi lui rapporter 200 à 300€ par jour.

Toujours selon lui, il aurait écoulé 27 kg de résine durant toute sa période de dealer.

Une trentaine de clients identifiés

Les investigations policières ont permis d’identifier une trentaine de clients réguliers du trafiquant havrais, dont les deux interpellés en même temps que lui le 16 février.

Déféré mardi 18 février devant un magistrat du parquet du Havre, le mis en cause s’est vu notifier sa comparution immédiate pour le lendemain (mercredi) devant le tribunal correctionnel.

Les deux « clients » devront répondre à une convocation du même tribunal pour être jugé le 22 décembre 2020.











Accueil Accueil            





 

Suivez-nous sur Facebook