Le Havre : l'incendiaire revendique six incendies qui ont détruit trente-deux véhicules en deux mois


Lundi 26 Octobre 2020 - 18:11

Il a reconnu devant les enquêteurs six incendies volontaires commis en moins de deux mois. Bilan : une trentaine de voitures ainsi que des poubelles brûlées, des façades de magasins et d'immeubles endommagées, et un logement entièrement détruit



Une trentaine de voitures ont brûlé dans les rues du Havre en l'espace de deux mois - Illustration © Adobe Stock
Une trentaine de voitures ont brûlé dans les rues du Havre en l'espace de deux mois - Illustration © Adobe Stock
Entre le 10 août et 16 octobre dernier, les policiers du Havre (Seine-Maritime) n'ont pas ménagé leurs efforts pour tenter d'identifier l'incendiaire qui sévissait dans le secteur Flaubert - Ingouville. Le mode opératoire utilisé était toujours sensiblement le même dès lors qu'il s'agissait de mettre le feu à une voiture : l'individu enflammait la partie en plastique du passage de roue.

Il a brûlé de cette manière trente-deux véhicules en l'espace de deux mois, dont vingt-cinq le même jour, le 22 septembre, dans les rues Flaubert, Bichat et Emile-Encontre.  Ce jour-là, trois façades d'immeubles ainsi que des portes et volets ont été détériorés par les flammes.

32 véhicules et un appartement détruits par incendie

Les enquêteurs du groupe de voie publique ont pu rapidement faire un lien entre cet incendie et quelques autres constatés les semaines précédentes. Des faits que le suspect, âgé de 31 ans, a d'ailleurs tous reconnus dès sa première audition en garde à vue. 

Le 10 août vers 2 heures du matin, passage Arcade-Noury, un véhicule est incendié, un autre est endommagé par propagation, de même qu'une façade d'immeuble et une poubelle.
 
  • Le 10 septembre, rue Gustave-Flaubert, un garage où sont garés des scooters est détruit par le feu. L'origine criminelle est vite établie.
 
  • Le 16 septembre, les sapeurs-pompiers doivent intervenir rue Robert-Vallée où un appartement est embrasé. Il apparait que la porte d'entrée du logement a été forcée.
 
  • Le 22 septembre, vingt-cinq véhicules sont détruits simultanément par le feu dans le même quartier (Flaubert).
 
  • Le 8 octobre, ce sont des conteneurs poubelles qui sont incendiées sur le parvis Saint-Michel. 
 
  • Le 16 octobre enfin, rue Hubert-Vallée, une clôture s'enflamme ainsi qu'une voiture en stationnement rue d'Ingouville. Dans le même temps, les sapeurs-pompiers interviennent rue Gustave-Flaubert pour éteindre cinq véhicules en feu.

En détention provisoire jusqu'à son procès

Interpellé le 21 octobre, après une minutieuse enquête qui a nécessité, entre autres, des investigations de police technique et scientifique, l'incendiaire a été déféré vendredi devant un magistrat du parquet du Havre, pour être jugé en comparution immédiate. Le procès a finalement été reporté au 16 novembre.

Le trentenaire a été placé en détention provisoire dans l'attente du jugement. 



Accueil Accueil