FAITS DIVERS

Évreux : il frappe son ex-conjointe qui vient d’accoucher à la maternité de l'hôpital


Publié le Mardi 21 Novembre 2017 à 17:14

Eure.


L'"homme a été placé en garde à vue pour violences volontaires aggravées (illustration © Google Maps)
L'"homme a été placé en garde à vue pour violences volontaires aggravées (illustration © Google Maps)
L'homme a vu rouge lorsque son ex-compagne lui a refusé de reconnaître l'enfant qu'elle venait de mettre au monde. La scène se passe à la maternité de l'hôpital d'Evreux, hier lundi vers 10 heures. Furieux, l'homme s'en est alors pris à la maman âgée de 38 ans : il l'a giflée et frappée de plusieurs coups de poing. Le personnel hospitalier est intervenu pour faire cesser les violences et a alerté la police. L'ex-conjoint, âgé de 41 ans, a été interpellé et placé en garde à vue.

La mère de famille s'est vu prescrire cinq jours d'incapacité temporaire de travail, par le médecin qui l'a examinée. 

En situation irrégulière, il est placé en rétention

Lors de son audition, elle a confié aux policiers qu'elle avait refusé à son ex-compagnon le droit de reconnaître l'enfant, au motif qu'il ne s'était jamais occupé d'elle durant sa grossesse.

Une procédure pour violences aggravées à été ouverte à l'encontre du mis en cause. A la fin de sa garde à vue ce dernier a été conduit au centre de rétention administratif de Oissel, en Seine-Maritime. L'homme de nationalité congolaise, et en situation irrégulière, fait l'objet d'une obligation à quitter le territoire français (OQTF). 

















Publicité.

























Suivez-nous sur Facebook