Evreux : il avait près de 1,5 kg de résine de cannabis dissimulé autour de la taille



Mis en ligne le Mercredi 21 Avril 2021 à 17:06

Le trafiquant est tombé dans le filet des policiers lors d'un banal contrôle motivé par des infractions routières. Il avait sur lui 15 plaquettes de résine de cannabis



L'Ebroïcien a reconnu lors de la  garde à vue avoir vendu entre 7 et 8 plaquettes ces deux derniers mois - Illustration © Adobe Stock
L'Ebroïcien a reconnu lors de la garde à vue avoir vendu entre 7 et 8 plaquettes ces deux derniers mois - Illustration © Adobe Stock
 Un automobiliste s'est retrouvé en garde à vue non pour les infractions au code la route qu'il venait de commettre mais pour détention de stupéfiants : près d'un 1,5 kg. 

Lundi 19 avril, vers 22h40, un équipage de la brigade anti-criminalité (Bac) du commissariat d'Evreux en patrouille dans le quartier de La Madeleine remarque une Renault Twingo qui roule à vive allure, route de Saint-André. Le véhicule bifurque vers la rue de la Forêt sans mettre de clignotant. Il est intercepté un peu plus loin, rue Victoria Mxenge, près de la maison de quartier. Le conducteur, un Ebroïcien de 35 ans, n'est pas en mesure de présenter d'attestation de déplacement dérogatoire obligatoire en période de couvre-feu. 

15 plaquettes de résine de cannabis saisies

Lors des vérifications, l'ordorat des policiers est attirée par une forte odeur de cannabis. Les fonctionnaires remarquent également la présence d'une "savonnette" qui dépasse de la poche du jogging de l'automobiliste qui est alors soumis à une palpation de sécurité. C'est ainsi que sont découvertes quinze plaquettes de résine de cannabis, d'un poids total de 1437 grammes, dissimulées autour de la taille du suspect. A son domicile, la perquisition a permis de retrouver 430 euros en petites coupures.   

Placé en garde à vue, le trentenaire a reconnu, lors de ses auditions, avoir vendu ces deux derniers mois entre 7 et 8 plaquettes lui ayant rapporté un gain de 200 à 300€ l'unité.

26 mois de prison, dont 12 avec sursis

Connu des services de police pour trafic de stupéfiants, il a été déféré ce mercredi après-midi devant un magistrat du parquet d'Evreux. Jugé en comparution immédiate, le prévenu a écopé de 26 mois de prison, dont 12 avec sursis. Le tribunal n'ayant pas délivré de mandat de dépôt, il est ressorti libre du palais de justice.  




         Partager Partager