FAITS DIVERS


Eure : des fumeurs de haschich en garde à vue pour violence, rébellion et outrage



Par le 21/09/2020 à 17:35

Deux adolescents de 15 et 16 ans ont réagi violemment lors d’un contrôle de police à Gravigny. Le plus âgé a dû être maîtrisé à l’aide du pistolet à impulsion électrique



Les deux jeunes gens ont été placés en garde à vue - illustration
Les deux jeunes gens ont été placés en garde à vue - illustration
Deux adolescents de 15 et 16 ans ont été surpris par une patrouille de policiers alors qu’ils fumaient un joint de haschich. La scène se passe samedi vers 18 heures rue du Vieux-Moulin à Gravigny, près d’Évreux (Eure).

Un équipage du groupe de sécurité de proximité (GSP) remarque les deux jeunes gens, le « pétard » aux lèvres. Les policiers décident de les contrôler. Le plus jeune accepte de remettre sa cigarette contenant du haschich.

Il frappe un policier

Plus récalcitrant, le plus âgé non seulement refuse mais assène un coup de poing à un des policiers et se rebelle. Les forces de l’ordre doivent faire usage d’un pistolet à impulsion électrique en mode contact pour calmer les ardeurs de l’adolescent qui n’hésite pas à leur cracher au visage.

Le jeune homme est interpellé pour détention de stupéfiants, outrage et rébellion sur personne dépositaire de l’autorité publique. Il a été déféré ce lundi après-midi au palais de justice d’Évreux en vue de sa mise en examen par un juge des enfants.

Convoqué devant le juge des enfants

Celui de 15 ans a également été interpellé après avoir injurié les fonctionnaires de tous les noms d’oiseaux. Il a finalement été remis en liberté après quelques heures de garde à vue. Il devra se présenter le 12 novembre prochain devant le juge des enfants.