En Seine-Maritime, il perd six points en moins de 30’ : un routier verbalisé deux fois avec le téléphone à l’oreille


Vendredi 6 Octobre 2017 à 16:53



Il téléphonait en conduisant : un chauffeur routier a été verbalisé à deux reprises en vingt minutes d’intervalle, hier jeudi dans l’agglomération de Rouen. Il perd six points !

Illustration d’une campagne de la prévention routière pour lutter contre le téléphone au volant
Illustration d’une campagne de la prévention routière pour lutter contre le téléphone au volant
Le conducteur d’un 18 tonnes a été contrôlé à deux reprises alors qu’il avait le téléphone à l’oreille. La première fois peu avant 15h30, rue des Coquelicots à Saint-Étienne-du-Rouvray, il a été intercepté par des policiers chargés de lutter contre l’insécurité routière. La patrouille circulait à bord d’un véhicule banalisé, lorsqu’elle a croisé le poids-lourd et constaté l’infraction.

Le chauffeur, âgé de 28 ans et domicilié à Grand-Couronne, n’a pas contesté qu’il téléphonait en conduisant. Il a été verbalisé : 135 € euros d’amende (tarif forfaitaire) et trois points en moins.

Verbalisé une seconde fois

A croire que le routier n’a pas retenu la leçon : il a été à nouveau intercepté le téléphone à l’oreille moins d’une demi-heure plus tard, a 15h50, par la même patrouille (qui rentrait à l’hôtel de police) cette fois avenue Grandcourt à Rouen.

Même tarif : contravention de classe 4 et trois points retirés.

Le conducteur a expliqué qu’il devait répondre à des appels urgents, lorsqu’il s’est fait pincer.

Les policiers lui ont rappelé qu’en sa qualité de professionnel de la route il devait, plus que les autres, être vigilant et montrer le bon exemple.















AU FIL DES HEURES





Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues







Suivez-nous sur Facebook