FAITS DIVERS


Elles se disputent le trottoir à Rouen : une prostituée à l’hôpital, deux autres en garde à vue




Publié le Mercredi 11 Mars 2020 à 14:02

Une jeune Nigériane a été blessée au visage, victime de coups portés par deux autres péripatéticiennes pour un bout de trottoir



La rixe a éclaté pour l’occupation d’un bout de trottoir sur le boulevard de Verdun, un des hauts lieux de la prostitution à Rouen - illustration @iStockphoto
La rixe a éclaté pour l’occupation d’un bout de trottoir sur le boulevard de Verdun, un des hauts lieux de la prostitution à Rouen - illustration @iStockphoto
La police est intervenue ce mardi 10 mars vers 22h30 pour une rixe entre prostituées, boulevard de Verdun à Rouen (Seine-Maritime ).

Une jeune femme de 25 ans, de nationalité nigériane, a été frappée violemment par deux autres prostituées au cours d’un différend pour un bout de trottoir. La victime a reçu des coups au visage qui ont nécessité son transport au CHU pour des soins.

En situation irrégulière

Sur place, les policiers de la brigade anti-criminalité ont interpellé une autre prostituée, de nationalité nigériane également, soupçonnée d’être à l’origine des violences. La suspecte, âgée de 34 ans, a reconnu s’être disputée avec la victime et l’avoir frappée.

Elle a été emmenée à l’hôtel de police pour être placée en garde à vue. La jeune femme n’a pas été en mesure de présenter une carte de séjour. Elle a fait l’objet d’une procédure pour violences volontaires et infraction à la législation sur les étrangers.

Confondu par son sac à main rose

Grâce au signalement fourni par la victime, un second équipage de la BAC a interpellé un peu plus tard. rue des Eaux-de-Robec, la troisième protagoniste de la rixe. Il s’agit d’un homme, âgé de 21 ans, habillé en femme et muni d’un sac à main rose qui a permis de le confondre. Lui aussi a reconnu avoir eu une altercation avec la prostituée, boulevard de Verdun.

Les mis en cause ont été entendus par les enquêteurs du groupe d’appui judiciaire.










Accueil Accueil            







 

Suivez-nous sur Facebook