FAITS DIVERS


Coup de filet près de Rouen : quatre interpellations, près de 8 kg de résine de cannabis et 30 000€ saisis




Publié le Jeudi 18 Juin 2020 à 10:51

Un trafic de drogue a été démantelé en Seine-Maritime. Le chef du réseau, un homme de 29 ans, a été arrêté à Petit-Couronne par les enquêteurs de la Sûreté départementale. Explications



Les perquisitions ont été bénéfiques : près de 8 kg de résine et un butin de 30 000 euros ont été découverts par les enquêteurs - Illustration © iStockphoto
Les perquisitions ont été bénéfiques : près de 8 kg de résine et un butin de 30 000 euros ont été découverts par les enquêteurs - Illustration © iStockphoto
Près de 8 kg de résine de cannabis, 30 000 euros en numéraires, un véhicule et trois motos de cross.

Pertinent coup de filet des policiers de l'unité de lutte contre les stupéfiants et l'économie souterraine de la Sûreté départementale de Seine-Maritime. Un réseau actif de trafiquants de dogue a été démantelé et ses "animateurs" interpellés, à Petit-Couronne, dans l'agglomération rouennaise. 

 

Au départ, un simple renseignement...

Tout commence fin mars quand un renseignement parvient aux oreilles des policiers. L'informateur dénonce l'existence d'un trafic de stupéfiants sur la commune de Petit-Couronne. 

Des investigations sont lancées et un suspect est localisé et placé sous surveillance. Il s'agit d'un client-revendeur. Ce dernier est interpellé le 9 juin et placé en garde à vue. A son domicile, les enquêteurs saisissent 80 grammes de résine de cannabis.

Grâce aux éléments recueillis depuis le début de l'enquête, l'homme supposé être à la tête du trafic, âgé de 29 ans, est à son tour interpellé dès le lendemain, par la brigade anti-drogue épaulée par des hommes de la brigade de recherche et d'intervention (BRI) et un chien spécialisé dans la recherche de stupéfiants.

Deux autres suspects sont interpellés dans le même temps à Petit-Couronne.

Des perquisitions sont effectuées au domicile respectif des mis en cause. Perquisitions qui permettent de découvrir 7,6 kg de résine de cannabis, 30 000 euros en argent liquide et trois motos de cross, impliquées par ailleurs dans des rodéos. 

Un bénéfice de 55 000 €

Lors de son audition en garde à vue, le chef du réseau reconnaît avoir acquis au départ 18 kg de résine et en avoir revendu 10 kg pour un bénéfice de 55 000€, selon lui. Deux autres, impliqués dans le trafic, confirme avoir écoulé la marchandise pour le compte du principal mis en cause qui en échange leur fournissait gratuitement la drogue dont ils avaient besoin pour leur consommation personnelle.

Le principal mis en cause et un de ses « lieutenants » ont été déférés au palais de justice de Rouen le 13 juin et présentés au procureur de la République. Jugé en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), le premier a été condamné à trois ans de prison, dont deux ferme et 20 000€ d’amende. Il a été écroué à la prison Bonne-Nouvelle.

Son complice, âgé de 19 ans, a quant à lui écopé d’une peine de douze mois ferme sans mandat de dépôt et de 1500€ d’amende.

Rappel à la loi pour 9 consommateurs

Les deux autres sont convoqués en justice à une date ultérieure : l’un âgé de 16 ans, devant le juge des enfants en vue de sa mise en examen, l’autre âgé de 49 ans et originaire de Hautot-sur-Seine, a rendez-vous le 9 novembre prochain avec le procureur pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.

Dans le cadre de l’enquête, neuf consommateurs ont également été auditionnés. Ils ont fait l’objet chacun d’un rappel à loi.

La drogue, l’argent, la voiture et les trois motos ont été saisis au titre des avoirs criminels.











Accueil Accueil            







 

Suivez-nous sur Facebook