FAITS DIVERS

Contrôlé à 204 km/h sur l'A29 : un automobiliste de l'Eure écope de 8 mois de prison avec sursis à Dieppe


Publié le Mardi 9 Janvier 2018 à 19:49

Un automobiliste de l'Eure a été contrôlé à 204 km/h au lieu de 130 sur l'autoroute A29, en Seine-Maritime. Il a été condamné, à Dieppe, à 8 mois de prison avec sursis.


Illustration
Illustration
Ce lundi 7 janvier vers 15h30 , l'attention des gendarmes du Peloton motorisé de Neufchâtel en Bray, est attirée par une Mercedes qui roule à vive allure sur l'autoroute dans le sens Amiens - Neufchâtel-en-Bray.

Le véhicule est intercepté à la barrière de péage d’Haudricourt. Soumis en premier lieu à un contrôle d'alcoolémie, le conducteur prend alors la fuite en constatant que l’écran de l'éthylotest affiche "positif".

Interpellé après plusieurs refus d'obtempérer

Le fuyard qui, a plusieurs reprises, refusera d’obtempérer, est finalement interpellé en gare de péage de Dury (Somme) par les motards du PMO d’Amiens, avisés par leurs collègues de Neufchâtel. L'automobiliste, âgé de 35 ans et demeurant dans l'Eure, refuse de se soumettre aux vérifications concernant l’alcoolémie et les stupéfiants. Il est immédiatement placé en garde à vue.

Les faits qui lui sont reprochés seront à l'appréciation du tribunal qui aura à le juger : excès de vitesse d’au moins 50 km/h, conduite d’un véhicule en état d’ivresse manifeste, refus de se soumettre aux vérifications tendant à établir l’état alcoolique, refus d’obtempérer à une sommation de s’arrêter dans des circonstances exposant autrui à un risque de mort ou d’infirmité.

8 mois de prison avec sursis

Après une garde à vue de 45 heures, le chauffard a été déféré au parquet de Dieppe pour y être jugé en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC).

La sentence est tombée immédiatement : outre une suspension administrative de son permis de conduire pour une durée de 6 mois, il a été condamné à 8 mois d’emprisonnement avec sursis assortis de 24 mois de mise à l’épreuve avec obligation de soins et de travail ainsi que 500 euros d’amende.


















Publicité.

























Suivez-nous sur Facebook