Bruit d’explosion à Paris : un Rafale a franchi le mur du son, explique la ministre des Armées


Publié le Mercredi 30 Septembre 2020 à 16:31

Florence Parly a tenu à rassurer les Parisiens, expliquant que l’avion de chasse était engagé dans le cadre d’une mission de police du ciel pour un avion de ligne qui ne répondait plus à la radio



Un rafale est intervenu dans le cadre d’une mission de police du ciel, a révélé la ministre des Armées - illustration @ Pixabay
Un rafale est intervenu dans le cadre d’une mission de police du ciel, a révélé la ministre des Armées - illustration @ Pixabay
Un bruit d’explosion a été entendu aujourd’hui peu avant midi à Paris et ses environs. Il a suscité des interrogations et réactions de nombreux habitants, relayées par les réseaux sociaux.

La préfecture de Police de Paris a expliqué sur son compte Twitter qu'il s'agissait d'un avion de chasse qui volait au-delà du mur du son lors de son passage au-dessus de la capitale. Elle a appelé au calme et invité les Parisiens à ne pas encombrer les lignes de secours.


« Une mission de police du ciel »

Pas de panique. Dans l’après-midi, la ministre des Armées, Florence Parly, a apporté davantage d’explications :
« La détonation entendue aujourd'hui vers 12h au-dessus de Paris était due à l’intervention d’un avion de chasse de l'Armée de l’air dans le cadre d'une mission de police du ciel. Il a franchi le mur du son pour intercepter un avion de ligne qui ne répondait plus à la radio ».
Selon la ministre, les mesures d'assistance ont été réalisées pour que le vol de transport de passagers se poursuive dans de bonnes conditions de sécurité.

« Chaque jour, les aviateurs assurent la protection de notre territoire et sont engagés en quelques minutes lorsque la situation l'exige », conclut Florence Parly.
 



              






















Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici

Publicité