A Gaillon, il outrage les gendarmes venus pour un différend familial : 4 mois de prison ferme


Mercredi 25 Octobre 2017 à 09:44

Eure.


Un habitant de Gaillon (Eure) a écopé de quatre mois de prison ferme pour menaces et outrages à l’encontre de gendarmes.

Lundi 23 octobre, en fin de matinée, le centre opérationnel de la gendarmerie (COG) est informé d’un différend familial à Gaillon.

Des gendarmes de l’escadron mobile de Rosny-sous-Bois, affectés temporairement à la sécurisation dans la zone de sécurité prioritaire (ZSP), se rendent a l’adresse indiquée. A leur arrivée, ils sont accueillis très froidement et outragés par le conjoint qui profère à leur encontre Insultes et menaces.

4 mois de prison ferme

L’homme, connu défavorablement de la gendarmerie, est finalement neutralisé, interpellé et placé en garde à vue à la brigade de Gaillon.

Il a été déféré au palais de justice d’Évreux et jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel. Il a été condamné à 4 mois de prison ferme sans mandat de dépôt. Il devra en outre indemnisé les gendarmes outrageés (ils sont six) à hauteur de 250€ chacun au titre des dommages et intérêts.