FAITS DIVERS

80 armes et 500 kg de munitions découverts au domicile d’un habitant de Notre-Dame-de-Gravenchon


Vendredi 6 Octobre 2017 à 18:37

Seine-Maritime.


C’est un véritable arsenal que les policiers ont découvert dans le pavillon du sexagénaire (Photo @ DDSP76)
C’est un véritable arsenal que les policiers ont découvert dans le pavillon du sexagénaire (Photo @ DDSP76)
C’est un véritable arsenal que les policiers ont découvert chez un homme de 61 ans, à Notre-Dame-de-Gravenchon (Seine-Maritime). En perquisitionnant l’habitation, ils ont mis la main sur 69 armes longues (fusils, carabines...) dont des armes de guerre, une dizaine d’armes de poing et 500 kg environ de munitions.

Il menace son fils de 13 ans avec une arme

Au départ, un équipage du commissariat de Bolbec a été appelé à intervenir au domicile d’un sexagénaire hier jeudi, vers 20 heures, pour un différend familial. C’est l’épouse, paniquée, qui a alerté la police que son mari menaçait leur fils de 13 ans avec une arme de poing. Il s’agissait d’un pistolet d’alarme.

Les policiers sont rapidement arrivés sur place. Ils ont été amenés, sur la base d’informations recueillies au préalable, à procéder à une vérification des armes dont disposait le père de famille, qui a déclaré être un tireur sportif. Une perquisition a été effectuée aujourd’hui, dans la matinée, dans le pavillon de cet homme qui se décrit comme un passionné des armes. Il a déclaré aux enquêteurs, lors de son audition, qu’il fabriquait lui-même ses munitions.

Des armes de guerre, de chasse et de collection

Les vérifications ont permis d’établir que seulement une quinzaine de ces armes étaient déclarées officiellement. Toutes les autres, de calibres différents et en parfait état de fonctionnement, étaient détenues illégalement. Il s’agit d’armes de guerre, de collection et de chasse. Elles étaient minutieusement rangées dans des râteliers et des armoires fortes.

L’arsenal a été saisi à titre conservatoire et le sexagénaire a été placé en garde à vue. Il devrait être examiné par un médecin psychiatre dès demain samedi avant d’être présenté à un magistrat du parquet du Havre.







FAITS DIVERS | A LA UNE | L'INFO EN CONTINU | Les Yvelines | EURE | INFO-ROUTE | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | Contributeurs | Télévision | Horoscope | DIAPORAMA | Lu sur le Web | Vos photos | Tout savoir sur les cookies | infoServices | DOSSIERS | Vite Lu