Violences urbaines : dix suspects interpellés après les émeutes du 27 avril sur les hauts de Rouen


Jeudi 25 Juin 2020 - 11:24

Les auteurs présumés de violences urbaines qui avaient enflammé les hauts de Rouen, en plein confinement, ont été placés en garde à vue ce jeudi matin par les enquêteurs de la Sûreté urbaine de Seine-Maritime



Les forces de l’ordre avaient été attirées dans un guet-apens et bombardées de projectiles - Illustration @DDSP76
Les forces de l’ordre avaient été attirées dans un guet-apens et bombardées de projectiles - Illustration @DDSP76
Dix personnes ont été interpellées ce jeudi matin dans les quartiers des hauts de Rouen, en Seine-Maritime. Ils font suite aux violences urbaines qui s’étaient produites le 26 avril dernier.

Alors en pleine crise sanitaire, les forces de l’ordre avaient été prises à partie par des groupes de jeunes qui s’opposaient aux contrôles mis en place dans le cadre du respect des mesures de confinement.

Rappel des faits  : Violences urbaines en Seine-Maritime : la tension monte d’un cran sur les Hauts de Rouen

Les policiers de la sécurité publique épaulés par des hommes de la CRS 31 avaient été la cible de jets de pierres et de tirs de mortiers d’artifice, après avoir été attirés dans un guet-apens rue Galilée et placé du Châtelet.

Des voitures ainsi que deux engins de chantiers avaient été incendiés.

Interpellés ce matin à 6 heures

Les investigations menées par la sûreté départementale - témoignages, exploitation de la vidéosurveillance, ... - ont permis aux enquêteurs d’identifier dix émeutiers qui ont été interpellés, ce matin à 6 heures, à leur domicile respectif.

Les mis en cause, âgés entre 19 et 28 ans, sont actuellement entendus dans le cadre d’une mesure de garde à vue.

> Plus d’infos à venir sur infoNormandie.


Accueil Accueil