infoNormandie infoNormandie











infoNormandie.com



 









Vague de cambriolages autour de Pacy-sur-Eure, d'Évreux et Louviers : la gendarmerie appelle à la vigilance


Publié le Mercredi 25 Janvier 2017 à 19:31


Les gendarmes ont renforcé le nombre et la fréquence des patrouilles dans les secteurs visés (Illustration)
Les gendarmes ont renforcé le nombre et la fréquence des patrouilles dans les secteurs visés (Illustration)
La série noire continue dans l'Eure. De nouveaux cambriolages ont été constatés hier mardi, dans les environs de Pacy-sur-Eure et d'Évreux. La plupart ont été commis en fin journée, dans le créneau horaire de 17h à 20h. S'agit-il de la même équipe ? Toujours est-il que le mode opératoire est, dans la majorité des cas, identique.

A Villiers-en-Désoeuvre, près de Bueil, des cambrioleurs se sont introduits dans une première maison après avoir fracturé une porte-fenêtre. Ils ont fouillé pièces et meubles, et sont repartis sans avoir apparemment rien volé. Les faits ont été constatés mardi par la gendarmerie de Pacy-sur-Eure.

Ce même jour, dans cette même commune, une autre résidence principale a été victime d'une effraction (fenêtre brisée) : le ou les auteurs ont dérobé un téléviseur, deux tablettes numériques et de l'argent liquide. Les faits auraient eu lieu entre 18h et 20h, selon la victime.

Près de Pacy-sur-Eure, à Caillouet-Orgeville, c'est une habitation qui a été fracturée en l'absence de ses propriétaires entre 17h et 19h. Les voleurs sont entrés en fracturant une fenêtre. Ils ont dérobé un ordinateur portable.

Plus loin, à Val-David, près d'Évreux, et toujours mardi, des bijoux et des numéraires ont été dérobés dans un pavillon dont une fenêtre a été fracturée. Même scénario au Mesnil-Fuguet : là aussi ce sont des bijoux et divers objets qui ont été emportés par les cambrioleurs qui ont pénétré dans la demeure en forçant une fenêtre.
 
Enfin, à Aviron, en fin d'après-midi, la victime d'un cambriolage a constaté le vol en son absence d'un chéquier, de bijoux et d'argent en espèces. Les voleurs se sont introduits dans la maison par une fenêtre qui n'était pas verrouillée d'où l'absence d'effraction.

Les gendarmes sur le qui-vive

Face à cette recrudescence soudaine de vols par effraction, la compagnie de gendarmerie de Louviers a demandé aux brigades et au peloton de surveillance et d'intervention (Psig) de renforcer le nombre et la fréquence des patrouilles dans ces secteurs ruraux.

Parallèlement, la gendarmerie demande aux habitants de prendre un minimum de précautions pour assurer la protection de leur habitation. Il convient ainsi de laisser une lumière allumée si vous devez vous absenter en fin d'après-midi, dès la tombée de la nuit. De bien verrouiller aussi fenêtres et portes.

Ne pas hésiter enfin à téléphoner aux services de gendarmerie (en composant le 17), au cas où vous viendriez à repérer des individus ou des véhicules suspects dans votre quartier ou communes.




















Publicité.





















Suivez-nous sur Facebook



L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31