Eure : vague de cambriolages ce week-end dans la région de Louviers et de Pacy-sur-Eure


Lundi 23 Janvier 2017 à 20:31

Illustration
Illustration
Le week-end a été particulièrement chargé pour les gendarmes de la compagnie de Louviers (Eure). Les militaires ont été sollicités de nombreuses fois à venir constater des vols par effraction, commis dans la plupart des cas dans des maisons d'habitation et en pleine journée en l'absence des occupants.

Cette vague de cambriolages a débuté vendredi après-midi au Manoir : le propriétaire d'une maison principale a constaté le vol de bijoux. Le ou les cambrioleurs ont fracturé une fenêtre en PVC et ont fouillé la demeure.

Attirés par les bijoux...

A Gaillon, samedi en fin de journée, c'est un appartement qui a été visité par des voleurs qui ont dérobé des boucles d'oreilles. Une effraction a été relevée sur une fenêtre du logement.

Samedi toujours, en fin d'après-midi, un pavillon du Plessis-Hébert, près de Pacy-sur-Eure, a été cambriolé. Les pièces ont été fouillées méthodiquement et des bijoux ont été dérobés. Le ou les auteurs ont pénétré dans les lieux en fracturant la fenêtre de la cuisine.

Une dizaine de kilomètres plus loin, à Villiers-en-Désoeuvre, ce même samedi, les malfaiteurs ont fait main basse sur du matériel multi-média et des bijoux. D'après les constatations, ils sont entrés dans la propriété en escaladant le portail et en fracturant une porte-vitrée.

Dans le même secteur, samedi encore, c'est à Gadencourt que les gendarmes de Pacy-sur-Eure, sont intervenus pour constater un vol par effraction dans une habitation dont la fenêtre de la porte principale avait été fracturée. La victime a constaté le vol de ses bijoux.

Les victimes dormaient à l'étage

Cette nuit de dimanche à lundi, des individus se sont introduits vers 2 heures dans un pavillon situé à Bueil, après avoir fracturé la porte principale. Les cambrioleurs ont fouillé les pièces du rez-de-chaussée et ont fait main basse sur un sac à main et une petite somme d'argent. Lorsque les victimes se sont réveillées, les auteurs venaient de prendre la fuite.

Enfin, ce lundi matin, les gendarmes ont été alertés qu'un vol par effraction avait eu lieu dans la nuit vers 4 heures dans une propriété de Saint-Pierre-du-Vauvray, en l'absence des propriétaires. Les constatations ont permis d'établir que le ou les auteurs ont fracturé une porte-fenêtre et ont fouillé la demeure. Le préjudice des dégradations et du vol n'a pas été évalué.

A signaler encore le vol samedi à Autheuil-Authouillet, d'un Renault Master dans la cour d'une société de transports.

L'école d'Andé cambriolée également

A La Haye-Malherbe, c'est de l'outillage et du matériel de bricolage qui ont disparu dans le garage d'un particulier, après effraction de la porte.

L'école communale d'Andé à elle aussi été victime du vol d'un vidéo projecteur dans la nuit de vendredi à samedi. Selon les premières investigations, l'auteur de ce vol aurait passé la nuit dans l'école et mangé sur place.

Dans tous les cas, des enquêtes ont été ouvertes et des constatations de police technique et scientifique ont été réalisées sur chacun de ces lieux.














Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook