Un lycéen d’Évreux interpellé en possession de « buddha blue », une drogue qui fait des ravages


Publié le 22/01/2020 à 17:54



illustration © Pixabay
illustration © Pixabay
Depuis la début de l’année scolaire, une nouvelle drogue de synthèse, baptisée « buddha blue », circule dans les établissements scolaires de la région.

En Normandie, elle a fait son apparition dans le Calvados où en quelques mois dix-sept lycéens ont été intoxiqués en inhalant le produit via une cigarette électronique. Certains ont dû être hospitalisés en raison d’effets secondaires pouvant être dangereux pour la santé.

Un lycéen interpellé à Évreux

Dans l’Eure, où aucun cas n’avait été signalé jusqu’à présent, un adepte du « buddha blue » a été interpellé hier, mardi, au lycée Horti-Pôle, rue Georges Politzer à Évreux. L’adolescent de 17 ans a été trouvé en possession d’un flacon de 125 ml de cette drogue proche du cannabis et tout aussi interdite.

Interpellé par les policiers, informés par un responsable de l’établissement, le lycéen a été placé en garde à vue quelques heures pour détention de produits stupéfiants.

Stage de sensibilisation aux stupéfiants

Lors de son audition, le jeune homme a expliqué avoir acheté récemment le « buddha blue » à Caen, sa ville d’origine, pour sa consommation personnelle. Il a été laissé libre et remis à son civilement responsable.

Saisi de l’affaire, un magistrat du parquet de Caen dont il dépend lui a notifié sa comparution le 18 mars prochain et l’obligation de faire un stage de sensibilisation aux dangers liés à la consommation de stupéfiants.








           

















AGENDA






Suivez-nous sur Facebook