Un bus de la TCAR livré à lui-même après un malaise (mortel) de son conducteur, près de Rouen


Mardi 25 Août 2020 - 10:53

Le chauffeur a été victime d'un malaise cardiaque au volant de son bus, ce matin à Saint-Léger-du-Bourg-Denis, près de Rouen. Le véhicule, qui ne transportait aucun passager, a arraché une clôture et s'est immobilisé contre le muret d'une habitation



Le bus circulait route de Lyons, la rue principale et commerçants de Saint-Léger-du-Bourg-Denis, quand son chauffeur a été victime d'un malaise cardiaque. Le chauffeur n'a pu être ranimé - Illustration © Google Maps
Le bus circulait route de Lyons, la rue principale et commerçants de Saint-Léger-du-Bourg-Denis, quand son chauffeur a été victime d'un malaise cardiaque. Le chauffeur n'a pu être ranimé - Illustration © Google Maps
Le bus était livré à lui même et s'est immobilisé contre le muret d'une habitation, après avoir parcouru trois cents mètres et arraché 500 mètres de clôture d'une société.

La scène, qui aurait pu tourner au drame, s'est déroulée ce mardi matin, peu après six heures, à Saint-Léger-du-Bourg-Denis, une commune de l'agglomération rouennaise. Un chauffeur de la TCAR, avait pris son service un peu plus tôt. Il circulait au volant de son bus route de Lyons-la-Forêt. Quand soudain, il a été victime d'un malaise cardiaque.

Livré à lui même, le mastodonte, qui ne transportait heureusement aucun passager, est sorti de sa voie et a arraché le grillage d'une société sur une cinquantaine de mètres, selon les constatations de la police.

Déclaré décédé par le médecin du SAMU

Toujours sur ses roues, le véhicule a continué son chemin pendant environ trois cents mètres avant de s'immobiliser contre le muret d'une maison, peu avant l'école René-Coty. 

Un témoin a alerté immédiatement les secours. Sapeurs-pompiers et SAMU sont rapidement arrivés sur les lieux. Le chauffeur de bus était alors en arrêt cardio-respiratoire. Les secours ont tenté longuement de le réanimer sur place. En vain. L'homme, âgé de 56 ans et originaire de Saint-Etienne-du-Rouvray, a été déclaré décédé par le médecin urgentiste.

La route de Lyons a été partiellement coupée le temps de l'intervention des secours et des constatations policières qui ont duré jusqu'aux environs de 9 heures.

L’enquête est confiée à la brigade des accidents et délits routiers (BADR).



Accueil Accueil