Seine-Maritime : victime des violences de son conjoint, elle est admise au CHU dans un état grave


Sa garde à vue a été levée sur avis médical : le concubin violent a été admis à l’hôpital psychiatrique du Rouvray



Par infoNormandie - Mardi 23 Mars 2021 à 17:11


A l’arrivée des secours, la femme était inconsciente et avait le visage tuméfié par led coups de poing - Illustration
A l’arrivée des secours, la femme était inconsciente et avait le visage tuméfié par led coups de poing - Illustration
Une femme de 36 ans a été admise au CHU de Rouen, le 19 mars, avec un pronostic vital engagé. Elle a été frappée violemment à cous de poing par son compagnon, ce même jour au domicile conjugal à Bonsecours (Seine-Maritime).

C’est le concubin lui-même qui, vers 12h30, avait alerté les sapeurs-pompiers. A leur arrivée, les secours ont constaté que la victime était inconsciente et avait le visage tuméfié. Son compagnon, particulièrement excité, a alors déclaré aux sapeurs-pompiers être l’auteur des violences.

Admis à l’hôpital psychiatrique

L’homme, âgé également de 36 ans, a été interpellé par la police et placé en garde à vue pour violences volontaires aggravées. Après quelques heures de garde à vue, et avoir reconnu les faits, il a été admis à l’hôpital psychiatrique du Rouvray sur avis du médecin qui l’a examiné.

L’enquête a été confiée à la Sûreté départementale de Seine-Maritime.