Seine-Maritime : psychose à Lillebonne où une « camionnette blanche » enlèverait des enfants...


Samedi 25 Novembre 2017 à 11:40


La surveillance a été renforcée discrètement aux abords des établissements scolaires de Lillebonne (Illustration @ DGPN)
La surveillance a été renforcée discrètement aux abords des établissements scolaires de Lillebonne (Illustration @ DGPN)
La rumeur gagne du terrain à Lillebonne : un homme circulant à bord d’une « camionnette blanche » kidnapperait des enfants sur le chemin de l’école.

Depuis quelques jours, le commissariat de Bolbec, en Seine-Maritime, est confronté à cette rumeur qui s’est propagée aussi, naturellement, sur les réseaux sociaux.

Scepticisme du côté de la police

Quelques collégiens, garçons et filles, âgés entre 11 et 14 ans ont déjà été interrogés par les policiers qui restent sceptiques quant à la véracité des faits dénoncés. Des investigations ont néanmoins été engagées.

Outre ces cinq ou six enfants qui l’auraient vue, via surtout le bouche à oreille, la « camionnette blanche » reste introuvable, confie une source policière. Les images enregistrées par les caméras de vidéosurveillance de la ville ont été examinées minutieusement et n’ont rien révélé de suspect.

«  Une adolescente de 14 ans a déclaré avoir vu un homme sortir d’une « camionnette blanche ». Il avait un couteau à la ceinture... Elle a pris peur et s’est enfuie ».

« Pour se faire peur »...

Qui croire ? Certains enfants auditionnés par les enquêteurs ont reconnu avoir fait circuler cette rumeur de « camionnette blanche », prise d’ailleurs au sérieux par les parents, « pour se faire peur ».

Une autre collégienne affirme pour sa part que ce n’est pas une rumeur mais « bien la vérité » et « elle n’en démord pas », confie un enquêteur. Sur quoi repose ses déclarations ? Elle-même ne le sait pas vraiment.

Ne pas céder à la psychose

Comment désamorcer la rumeur, déjà bien ancrée à Bolbec et éviter qu’elle tourne à la psychose : c’est bien la question qui revient en boucle dans la bouche de ceux qui sont chargés de la sécurité.

Des rumeurs de ce genre reviennent régulièrement en Seine-Maritime et ailleurs dans l’Hexagone. Récemment près d’un établissement scolaire au Tréport, puis à Béthencourt-sur-Mer en Picardie... A chaque fois, curieusement elle met en cause une « camionnette blanche ».