Seine-Maritime : le trafiquant reconnaît avoir écoulé 17 kg de drogue en 15 mois à Montivilliers


Publié le 15/04/2021 à 11:27 - mis à jour le 16/04 - 00:55

Le domicile du marchand de stupéfiants était sous surveillance policière. Lors de son interpellation, le suspect a reconnu se livrer au trafic de stupéfiants




Une discrète surveillance a été mise en place par les policiers de la BAC près du domicile du suspect - Illustration
Une discrète surveillance a été mise en place par les policiers de la BAC près du domicile du suspect - Illustration
La brigade anticriminalité du Havre avait eu vent d’allées et venues suspectes place Francois-Mitterrand, près de la mairie, à Montivilliers. Les policiers suspectant l’existence d’un point de deal ont décidé de mettre en place une discrète surveillance.

C’est ainsi qu’ils ont interpellé le 13 avril, en milieu d’après-midi, deux hommes qui venaient de s’approvisionner en produits stupéfiants chez leur fournisseur. Sur chacun d’eux, une petite quantité de résine de cannabis a été saisie.

Une perquisition a eu lieu dans la foulée au domicile du dealer où l’officier de police judiciaire a découvert 40 g de résine, des sachets utilisés pour le conditionnement de la drogue et 40€ en petites coupures.

17 kg écoulés depuis janvier 2020

Le trafiquant présumé âgé de 24 ans a été interpellé. Lors de son audition il aurait reconnu avoir écoulé, via l’application Snapchat, 17 kg de résine de cannabis depuis janvier 2020, ce qui lui aurait rapporté un bénéfice de 17 000€.

L’homme a été remis en liberté à l’issue de sa garde à vue. Les enquêteurs lui ont notifié une convocation en justice pour le 15 décembre prochain. La marchandise a bien sûr été saisie.


              










- Publicité



Publicité









Publicité


Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici