Seine-Maritime : le braqueur de la supérette de Bonsecours se livre à la police


Vendredi 16 Février 2018 à 11:36

Le gérant lui avait arraché son arme des mains. Le braqueur avait alors pris la fuite en courant. Se sachant recherché, il s'est livré à la police.


Il rencontrait passagèrement de grosses difficultés financières, alors il n'a pas hésité à attaquer une supérette sans méconnaître les risques qu'il encourait. Le braqueur du magasin Spar de Bonsecours, près de Rouen (Seine-Maritime) s'est livré à la police. Il s'agit d'un jeune homme âgé 22 ans originaire du Mesnil-Esnard.

" Le braqueur, c'est moi ! "

Dans la soirée du lundi 12 février, peu avant la fermeture. Un individu le visage à moitié dissimulé par une capuche entre dans le magasin de la route de Paris et pointe une arme en direction du gérant alors à la caisse. Le braqueur annonce la couleur : " Je veux la caisse". Avec sang froid, le commerçant saisit le canon de l'arme (il s'agit d'un pistolet à gaz) et désarme son agresseur qui prend la fuite en courant.

LIRE AUSSI. > Près de Rouen, un commerçant arrache l'arme de l'homme qui le braque

Se sachant recherché, le braqueur a préféré se dénoncer à la police. Il s'est présenté mercredi 14 février à l'accueil du commissariat Beauvoisine et, tout penaud, a déclaré qu'il était l'auteur du vol à main armée de Bonsecours.

Placé sous contrôle judiciaire

Le jeune homme, inconnu des services de police, a été placé en garde à vue dans les locaux de la brigade criminelle de la Sûreté départementale a Rouen. Il a reconnu l'intégralité des faits.

Déféré hier au palais de justice, il a été placé sous contrôle judiciaire dans l'attente d'être jugé au mois de juin prochain.
 
















AU FIL DES HEURES




Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues







Suivez-nous sur Facebook