Seine-Maritime : le braqueur d'une fleuriste d'Elbeuf activement recherché par la police


Publié le Jeudi 16 Décembre 2021 à 15:20

Le malfaiteur, armé d'une arme de poing et d'une matraque, s'est fait remettre quelques centaines d'euros. Deux employés, témoins des faits qui se sont produits vers 18 heures, mardi, ont alerté la police. C'est le deuxième hold-up dans cette rue en moins de quinze jours



Le malfaiteur a contraint, sous la menace d'une arme de poing,  la gérante de lui remtrre le cointenu de la caisse - Illustration
Le malfaiteur a contraint, sous la menace d'une arme de poing, la gérante de lui remtrre le cointenu de la caisse - Illustration
Le magasin Manon Fleurs, rue des Martyrs près de la place François-Mitterrand à Elbeuf-sur-Seine (Seine-Maritime) a été victime d'un vol à main armée, mardi 14 décembre, en fin de journée. 

Il était aux environs de 18 heures, quand un homme le visage partiellement dissimulé par un cache cou a fait irruption dans la boutique. Armé d'une arme de poing, il se dirige vers la gérante et la menace en lui demandant le contenu de la caisse.

La fleuriste, âgée de 69 ans, glisse quelques centaines d'euros dans un sac en plastique tendu par le malfaiteur. Mais ce dernier veut plus d'argent. Il exhibe alors une matraque et frappe sur un ordinateur entreposé sur le comptoir.

Deux employés préviennent la police

Deux employés sont parvenus à sortir entre-temps à l'extérieur du magasin et ont appelé la police, selon nos informations. A l'arrivée des forces de l'ordre, le braqueur s'était enfui à pied avec son butin. Les recherches entreprises immédiatement n'ont pas permis de le retrouver. 

La sûreté départementale a ouvert une enquête. Sur les lieux, des constatations de police technique et scientifique ont été réalisées. Les enquêteurs ont par ailleurs entendu la victime, les deux employés et d'éventuels autres témoins. L'exploitation de la vidéosurveillance devrait permettre aux policiers d'identifier le malfaiteur, activement recherché. 


Un braquage similaire chez Okaïdi

Ce hold-up n'est pas sans rappeler celui du magasin Okaïdi, dans la  même rue des Martyrs, dans le centre-ville commerçant d'Elbeuf-sur-Seine C'était le samedi 4 décembre, vers 9 heures. Un homme, porteur d'une cagoule et de gants avait fait irruption dans la boutique et avait contraint la gérante, sous la menace d'une arme de poing, de lui remettre le contenu de la caisse, soit 300 euros environ.

Le malfaiteur n'a pas, à ce jour, été interpellé.