Sans le sou et addict à l’alcool, il braque l’épicerie avec un sabre japonais près de Rouen


Publié le 02/10/2019 à 15:23

La réaction d’un témoin qui l’a photographié au volant de sa voiture a permis d’interpeller le braqueur d’un commerçant de Notre-Dame-de-Bondeville



Grâce aux éléments recueillis auprès de témoins, les policiers ont rapidement identifié et interpellé l’auteur - illustration
Grâce aux éléments recueillis auprès de témoins, les policiers ont rapidement identifié et interpellé l’auteur - illustration
Mardi 1er octobre, peu après 15 heures, un individu, le visage dissimulé par un casque intégral de moto et armé d’un sabre japonais a fait irruption dans une épicerie de la route de Dieppe à Notre-Dame-de-Bondeville, dans l’agglomération de Rouen. Sous la menace, il a dérobé deux bouteilles de whisky à bas prix.

Sa voiture photographiée par un témoin

Des témoins ont immédiatement alerté Police secours, via le « 17 ». L’un d’eux a eu la présence d’esprit de faire une photo du voleur qui est monté dans une voiture Citroën C3 rouge et a pris la fuite en direction de Malaunay.

Trois équipages de la brigade anti-criminalité (BAC), en possession du signalement du braqueur et du numéro d’immatriculation, se sont lancés à la recherche de la Citroën rouge. Son propriétaire ayant pu être identifié, les policiers se sont rendus dans un même temps à son domicile au Houlme. Le véhicule recherché était garé dans la cour du pavillon.

Il se laisse interpeller

L’homme, âgé de 38 ans, a ouvert sa porte aux forces de l’ordre sans difficulté et s’est laissé interpeller sans opposer la moindre résistance. Il a reconnu être l’auteur du vol à main armée chez l’épicier, expliquant son geste par un « manque de moyens » et en raison de son « addiction à l’alcool ».

Le sabre japonais a été découvert sur le canapé ainsi que les deux bouteilles de whisky volées lors de la perquisition du domicile et de sa voiture par un officier de police judiciaire.

Le mis en cause était toujours en garde à vue en milieu de journée.




















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook