Rouen : quatre interpellations, 550 g de cannabis et 700€ saisis lors de deux opérations anti-drogue


Deux trafics de stupéfiants ont été démantelés en quelques heures à Rouen (Seine-Maritime). Au total, plus d'un demi-kilo de résine de cannabis et 700 € en liquide ont été saisis. Quatre suspects ont été interpellés.



Par infoNormandie - Jeudi 16 Septembre 2021 à 11:17


Le trafiquant présumé était en possession de 500 g de résine de cannabis et de 700 euros lors de son interpellation - Illustration © iStock
Le trafiquant présumé était en possession de 500 g de résine de cannabis et de 700 euros lors de son interpellation - Illustration © iStock
Depuis plusieurs mois, la police traque sans répit les trafiquants de produits stupéfiants. En ligne de mire, les "points de deal". L'un de ces lieux de transaction vient de "sauter" : il était établi sur un parking de la rue Amiral-Cécile, près du boulevard d'Orléans et pas très loin de l'hôtel de police de Rouen, sur la rive gauche. 


Lundi 13 septembre, vers 14h30, un équipage de la Brigade anticriminalité (Bac) remarque un jeune homme assis sur un muret. A côté de lui, une petite balance électronique ainsi qu'un sac en plastique. A la vue des policiers, le suspect, défavorablement connu de leurs services, prend la fuite à pied et se réfugie dans un immeuble du boulevard d'Orléans. Dans sa fuite, il perd son téléphone portable et le fameux sac plastique. Les fonctionnaires récupèrent le tout. Dans le sac, ils découvrent alors 500 grammes de résine de cannabis.

► 8 mois de prison

Un discret dispositif de surveillance est mis en place aux abords de l'immeuble. Vers 15h30, le jeune homme est interpellé en douceur alors qu'il en ressort. Sur lui, une somme de 700 € en petites coupures est découverte. 

Le trafiquant présumé, âgé de 24 ans, a été placé en garde à vue le temps pour les enquêteurs de l'Unité de lutte contre les stupéfiants et l'économie souterraine  de procéder aux investigations habituelles. Jugé dans le cadre de la procédure de "plaider-coupable", le mis en cause a été condamné à une peine aménageable de 8 mois de prison. 

► Trois autres interpellations le lendemain

Le lendemain, mardi 14 septembre, toujours en début d'après-midi et toujours boulevard d'Orléans, un équipage de la Brigade anticriminalité repère deux hommes qui semblent faire le guet, devant l'entrée d'un immeuble.

Les policiers s'approchent discrètement et parviennent à s'introduire dans le hall de l'immeuble. Là, ils interpellent un jeune homme en possession de 50 grammes de résine de cannabis et du matériel nécessaire à la confection de sachets de stupéfiants. Le suspect, âgé de 19 ans et originaire de Grand-Quevilly a été placé en garde à vue.

Les deux guetteurs ont été également  placés en garde à vue. Il s'agit de deux rouennais âgés de 15 et 16 ans.