Rouen : le trafiquant de stupéfiants louait un appartement Airbnb près de la gare



Mis en ligne le Mardi 20 Avril 2021 à 14:44

Deux suspects ont été interpellés après la découverte de produits stupéfiants et d’une somme d’argent. Le principal mis en cause a été condamné en comparution immédiate



Cocaïne, résine de cannabis, CBD, argent en liquide ... ont été saisis par les policiers dans l'appartement Airnb loué par le trafiquant dans le quartier de la gare - Photo © DDSP76
Cocaïne, résine de cannabis, CBD, argent en liquide ... ont été saisis par les policiers dans l'appartement Airnb loué par le trafiquant dans le quartier de la gare - Photo © DDSP76
La parfaite coordination entre plusieurs services de police a conduit un trafiquant de stupéfiants devant le tribunal judiciaire de Rouen. Ce dernier, âgé de 22 ans, a été condamné à 10 mois de prison avec sursis.

Le 16 avril,  vers 13 heures, les policiers de la brigade de sécurisation des transports en commun "livrent" une information à leurs collègues de la brigade anticriminalité : l'existence d'un possible trafic de stupéfiants, dans un immeuble localisé dans le quartier de la gare à Rouen.

Deux interpellations

Le jour même, en milieu de journée, une discrète surveillance est mise en place, à proximité de l'appartement ciblé. Tout va alors très vite. Un homme correspondant au signalement recueilli par les policiers est contrôlé à sa sortie de l'immeuble, à 13h15. Il s'agit d'un habitant de Petit-Quevilly, âgé de 21 ans. Rien de suspect n'est découvert sur lui.

Quelques minutes après, un deuxième homme sort à son tour. Lui est trouvé porteur de produits stupéfiants, ce qui lui vaut d'être interpellé. 

Dans la foulée, une perquisition est réalisée dans l'appartement des suspects, avec le concours d'un chien spécialisé dans la recherche de stupéfiants. C'est ainsi que sont découverts 8,6 kg de cannabidiol (CBD), en poudre et en plaquettes. Il s'agit d'une sorte de cannabis light connu pour ses vertus thérapeutiques (il est en vente libre). 

Cocaïne, cannabis et plus de 5 000 €

Dans ce même appartement loué auprès de la plateforme Airbnb pour service de nourrice, les policiers de la brigade des stupéfiants mettent la main également sur 72 g de cocaïne, 820 g de résine de cannabis, 5 357 € en liquide ainsi que sur une presse à cannabis. Les marchandises ont été saisies et placées sous scellés.

Le principal mis en cause a été jugé, lundi 19 avril, en comparution immédiate devant le tribunal judiciaire de Rouen. Il a été condamné à 10 mois de prison avec sursis.




         Partager Partager