Rouen : le conducteur était « bloqué » au feu vert, il avait 1,84 g d’alcool dans le sang



Publié le 07/08/2018 à 15:33



Illustration
Illustration
Le comportement bizarre d’un conducteur n’a pas manqué d’attirer l’attention d’une patrouille de police cette nuit de mardi 7 août.

Il est aux alentours de 3h45. Les policiers qui descendent la rue Jean-Lecanuet remarque une Renault Mégane arrêtée a un feu ...vert, à lˋintersection de la rue Jeanne-dˋArc. Lˋautomobiliste ne semble pas pressé de redémarrer si bien quˋil se retrouve bloqué au feu rouge.

Intrigués, les policiers décident de le contrôler. L’homme, âgé de 30 ans et domicilié à Maromme, déclare ne pas être titulaire du permis de conduire.

Placé en dégrisement ainsi que sa passagère

Alors qu’il descend de sa voiture, il titube dangereusement et ne semble pas au meilleur de sa forme. Il est invité à souffler dans l’éthylomètre, lequel affiche un taux de 0,92 mg par litre d’air expiré, soit 1,84 g d’alcool dans le sang. Il est emmené à l’hôtel de police pour être placé en dégrisement puis en garde à vue.

C’est alors que la passagère descend à son tour du véhicule et se met à vociférer. Complètement ivre également, elle est interpellée pour ivresse publique manifeste.

Dans la Mégane, les forces de l’ordre découvriront la présence de nombreuses canettes de bière.












Le live
le 13/10/2019

Un pavillon embrasé à Boos (Seine-Maritime), deux personnes intoxiquées

Deux des trois occupants d'un pavillon ont été transportés au CHU de Rouen, légèrement intoxiqués dans l'incendie de leur pavillon square des...

le 11/10/2019

Feu de transformateur sur la zone portuaire du Havre

Plusieurs entreprises de la zone portuaire du Havre à Rogerville (Seine-Maritime) ont été privées d'électricité ce vendredi matin, à partir de 9...








AGENDA









Suivez-nous sur Facebook