Rouen : l'exhibitionniste se filmait en direct sur Periscope à l'insu de deux adolescentes


Mercredi 29 Août 2018 à 11:59


L'exhibitionniste diffusait ses vidéos en direct sur l'application Periscope  -Illustration © D.R.
L'exhibitionniste diffusait ses vidéos en direct sur l'application Periscope -Illustration © D.R.
Un habitant de Seine-Maritime était toujours en garde à vue ce mercredi 29 août en fin de matinée dans les locaux de la Sûreté départementale à l'hôtel de police de Rouen. Cet homme âgé de 30 ans est entendu dans le cadre d'une affaire d'exhibition sexuelle via l'application Periscope, ayant fait deux victimes, des adolescentes de 13 ans.

L'interpellation de cet exhibitionniste a été rendue possible grâce à une Versaillaise, membre d'un collectif de vigilance citoyenne sur internet. Il y a quelques jours, cette internaute a découvert sur Periscope, un réseau social, qu'un individu (originaire de Seine-Maritime) diffusait en direct des vidéos de ses  exhibitions sexuelles dans des lieux publics. Apprenant qu'il  était susceptible de se rendre à Rouen, la femme a alerté les services de police de Seine-Maritime. 

Suivi à la trace grâce à Periscope

Grâce à l'application utilisée, les policiers du centre d'information et de commandement (CIC) ont pu géolocaliser et suivre à la trace les déplacements de l'individu circulant à bord d'une Dacia Sandero. Mardi 28 août, la voiture est repérée par les caméras de surveillance sur la Sud III, en direction de Rouen. Reste à connaître son lieu de destination.

Sans attendre, une vaste opération policière est mise en place. Plusieurs équipages de la brigade anti-criminalité (BAC) se lancent à la recherche de la Dacia. Et ils la retrouvent stationnée rue du Roi, tandis que son conducteur est parti à pied vers la place Saint-Jean-Baptiste de la Salle.

Les policiers en civil le prennent alors discrètement en filature. Ils s'aperçoivent alors que "leur" cible emboîte le pas de deux adolescentes, puis, arrivé rue Frédéric Deschamp, baisse son pantalon de survêtement pour se masturber. Les policiers bondissent et interpellent l'exhibitionniste en flagrant délit, rue Louis Thubeuf, après avoir tenté de prendre la fuite.

A-t-il fait d'autres victimes ?

L'individu, qui réside dans une commune à une trentaine de kilomètres de Rouen, a été placé en garde à vue pour exhibition sexuelle. Son téléphone portable avec lequel il diffusait les vidéos a été saisi. Il va être passé au crible par les enquêteurs. 

Les deux adolescentes âgées de 13 ans, victimes de ces agissements, ont été retrouvées à Mont-Saint-Aignan. Elles seront entendues en présence de leurs parents dans le cadre de l'enquête, indique une source policière.

Les investigations vont tenter de savoir si le trentenaire a déjà commis des faits similaires à Rouen ou dans d'autres villes.


L'exhibitionniste a été interpellé en flagrant délit rue Louis Thubeuf
















AU FIL DES HEURES




Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues








Suivez-nous sur Facebook