Refus d'obtempérer : le "stop stick" des gendarmes a eu raison du chauffard à Brionne


Publié le Dimanche 25 Septembre à 17:03

A la vue des gendarmes, en patrouille à Corneville (Eure), un automobiliste a pris la fuite à tombeau ouvert en direction de Brionne. Il a été intercepté à Brionne par un "comité d'accueil"



Les gendarmes avaient positionné un barrage à Brionne pour stopper l'auteur d'un refus d'obtempérer à Corneville - Illiustration
Les gendarmes avaient positionné un barrage à Brionne pour stopper l'auteur d'un refus d'obtempérer à Corneville - Illiustration
Un habitant du Neubourg (Eure) a tenté d'échapper, dans la soirée de vendredi vers 23h30 à Corneville, un contrôle du Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Pont-Audemer. A la vue des gendarmes, ce conducteur d'une Alfa Roméo a soudainement accéléré et pris la fuite en direction de Brionne.

Roulant à "tombeau ouvert", selon l'expression d'un officier de la gendarmerie, l'automobiliste a réussi à gagner du terrain sur ses poursuivants. Mais arrivé à Brionne, où un comité d'accueil l'attendait, il a été contraint de stopper sa course folle après avoir crevé les pneus de sa voiture en passant sur les "stop stick" jetés sous ses roues par les forces de l'ordre. 

Le chauffard a été interpellé sans difficulté et placé en garde à vue pour refus d'obtempérer, mais aussi défaut d'assurance. 

              
infoNormandie






















Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici




















Recherche sur Google