infoNormandie infoNormandie











infoNormandie.com



 







Près de Rouen, le différend se règle à coups de fusil de chasse : le tireur en garde à vue pour tentative d'homicide


Publié le Jeudi 10 Août 2017 à 12:32

Seine-Maritime.


Illustration.
Illustration.
Un jeune couple a essuyé des coups de feu sans faire de blessé cette nuit de mercredi à jeudi au Petit-Quevilly, dans la banlieue de Rouen. L'auteur des tirs, armé d'un fusil de chasse, a été interpellé pour tentative d'homicide.

Un différend entre trois jeunes gens a failli très mal se terminer pour deux d'entre eux, un homme de 19 ans et son amie de 24 ans.

Il est autour de 23h30, hier mercredi. Des habitants de la rue Guillaume Lecointe, à proximité du parc des Chartreux au Petit-Quevilly, entendent des détonations. La police est alertée et un équipage de la brigade anti-criminalité arrive rapidement sur les lieux. L'auteur présumé des coups de feu est aperçu alors qu'il rentre dans une habitation où ses parents demeurent.
 

Le tireur fait feu à deux reprises sur la voiture

Les victimes, un couple de jeunes gens originaires de Déville-lès-Rouen, racontent aux policiers ce qui s'est passé. Ils expliquent être venus au Petit-Quevilly à la rencontre d'une connaissance avec laquelle ils se sont embrouillés. Ils voulaient s'expliquer avec ce jeune homme de 20 ans.

Mais lorsqu'ils arrivent en voiture rue Guillaume Lecointe le ton est rapidement monté, selon leurs déclarations. Leur connaissance brandit alors un fusil de chasse et tire en direction du couple qui réussit à se réfugier derrière son véhicule, une Citroën C3. La cartouche se loge dans la porte latérale de la voiture, sans faire de blessé.

Sans attendre, les deux jeunes gens visés montent dans la Citroën et prennent la fuite. Sans s'expliquer pourquoi, le véhicule repasse devant le tireur qui fait feu une seconde fois, la décharge trouant la carrosserie toujours sans blesser personne.

Il se rend aux policiers

Le tireur est formellement identifié par les policiers grâce à la description et aux informations fournies par les victimes et les témoins. Le jeune homme s'est réfugié au domicile de ses parents qui demeurent à proximité du lieu des faits. Les hommes de la brigade anti-criminalité, après avoir longuement discuté avec son père, parviennent à faire sortir de lui-même le tireur présumé. Il est alors 2h40.

Une perquisition est effectuée dans la foulée au domicile des parents mais elle ne permet pas de retrouver le fusil de chasse.

Le jeune homme est placé en garde à vue pour tentative d'homicide dans les locaux de la police judiciaire en charge, avec les enquêteurs de la sûreté départementale, de faire la lumière sur cette affaire.




















Publicité.





Publicité.
















Suivez-nous sur Facebook



L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31